Macronella a un porte-gants!

Macronella a un porte-gants!

Fort longtemps, j’ai envié la somptueuse tignasse de Macronella, jusqu’au jour où ma coiffeuse m’a prouvé  qu’elle portait des perruques. Donc je ne fus plus jalouse d’elle, jusqu’à son arrivée au dîner du CRIF 2019…

Outre mes illusions, ce que je perds le plus d’année en année, ce sont mes gants et plus ils sont beaux et chers, plus je les perds vite. Pourtant, j’essaye de les glisser dans mes poches ou dans mon sac mais un moment d’inattention étant si vite arrivé… Souvent, je n’en égare qu’un, m’étant ainsi constitué une immense collection d’esseulés à cinq doigts.

Pour cette soirée d’exception, avec des invités d’exception… plus de deux cents gendarmes et policiers avaient été mobilisés pour sécuriser le Carrousel du Louvre, où se déroulait ce dîner, qui accueillait , entre autres, Cricri l’arsouille,  Belloubet, Valls, Cazeneuve, la maire Hidalgo,  Pécresse,  Philippe Val, l’ancien directeur de Charlie Hebdo… que du beau monde. Il est à noter qu’aucun ne portait un gilet jaune.

Outre un chapeau doré à poils longs, Macronella arborait des gants d’un très beau bleu, probablement griffés Vuitton. Et comme il y avait plein de patoches de luxe à serrer, elle a dû en enlever un mais en femme pragmatique, elle a fini par ôter les deux.

Sachant qu’elle ne les a mis ni dans la poche de son manteau, ni dans son sac, devinez ce qu’elle en a fait?

Sans un sourire, Macronella  les a tendus à un porte-gants qui se tenait immobile derrière elle.

Je savais qu’il existait nombre de fonctions élyséennes dont nous ignorions tout, un peu comme celles exercées par Benallalexandre… Toutefois, je n’avais imaginé que nous salarions un porte-gants pour la présidente. A minima, il doit en exister deux afin qu’ils puissent se relayer.

Avoir un porte-gants, je trouve que c’est le comble du chic. Certes ça fait un peu snobish et pas très près du peuple, ce qui actuellement, est quelque peu maladroit quand on sait combien les communicants de l’Elysée rament (en vain) pour estomper l’image de Manu président des riches, en l’occurrence, “des très riches” comme avait dit Hollande.

Des dames plus qu’aisées, il m’est advenu d’en rencontrer à la saison des écharpes et des moufles mais aucune ne possédait un porte-gants.

Une question me taraude: que devient le porte-gants  les beaux jours arrivés?

Porte-flingue ou porte-couteau ?

 

Sybilline Bavastro

Articles liés