La dette du RN proche des 25 millions d’euros

La dette du RN proche des 25 millions d’euros

Selon les chiffres de la Commission nationale des comptes de campagne rendus publics mardi, la dette du parti s’établissait fin 2018 à plus de 24,4 millions d’euros.

Le Parisien cite quelques permanents et élus :

« Il n’y a pas de quoi payer les créanciers. Nous sommes dans un état virtuel de cessation de paiements. Je ne vois pas comment on peut ne pas déposer le bilan d’ici à avril… », s’inquiète un cadre sous couvert d’anonymat. Une analyse que corrobore une note confidentielle réalisée en novembre par un ancien dirigeant à la demande de Jean-Marie Le Pen et que nous nous sommes procurée. « Faute de […] plan de redressement financier effectif et en temps utiles (dès 2018), le RN est devenu un parti zombie. […] Nous estimons que le premier semestre 2020, au plus tard, sera critique pour la trésorerie du parti », y est-il écrit.

La situation semble alarmante mais, en interne, le sujet est tabou. « Quand je pose la question, on me dit on gère », confie un parlementaire, pas vraiment rassuré. « Les gens n’osent pas demander les livres de comptes, je me tiens éloigné de tout ça », abonde un autre qui poursuit, ironique : « La situation est compliquée parce que les banques et les Russes sont des méchants ! »

Et ça prétend gouverner / réformer / sauver la France !

Articles liés