Municipales : à Caen, les impôts et un tram qui va endetter la ville sur 50 ans au cœur des débats

Autres articles

7 Commentaires

  • ranguin , 22 Mar 2014 à 7:16 @ 7 h 16 min

    Ah ! ces gauchos qui ne savent pas que tout se paie en fin de compte !

  • lhemeu , 22 Mar 2014 à 10:30 @ 10 h 30 min

    Quand je pense , que moi enfant , comme dirait Machin 1er , il y avait des trams dans les villes …. dont on a arraché les rails ; pour en reboucher l’emplacement ; çà faisait vieillot !

  • passim , 22 Mar 2014 à 13:00 @ 13 h 00 min

    Les socialos savent bien ce qu’ils font, dès qu’il s’agit de ramasser des voix.
    Qu’importe de coût d’un tram pour le benêt qui (croit qu’il) ne paie pas d’impôts, parce qu’il ne paie pas l’IRPP, est exempté de divers impôts locaux ?
    Ce tram mis en service, le maire socialiste en remettra une couche, avec des tarifs préférentiels, la gratuité pour certains…
    La gratuité, ça n’existe pas, comme vous dites.
    Sauf pour certains, et jusqu’à ces abrutis de journalistes, qui parlent de gratuité alors qu’il y a toujours un tiers payant, le contribuable.
    Les roublards disposent toujours de l’immense réservoir de voix des jobards moyens. On le constatera encore une fois aux municipales.

  • Gisèle , 22 Mar 2014 à 17:18 @ 17 h 18 min

    C’est exactement ce qu’a fait le maire PS à Laon ( 02 ) ! Il a fait enlever le tramway **vieillot ** et son ** ding ding ** dans lequel j’aimais monter dans mon enfance , pour mettre à la place un Poma très moche . Et les travaux ont ébranlé la bute de la ville haute . Il s’en est encore enorgueilli sur les ondes il y a peu ..

  • Gisèle , 22 Mar 2014 à 17:21 @ 17 h 21 min

    A Bordeaux , et à Nantes , chaque mois on déplore des accidents mortels dus aux trams .

  • Joe , 24 Mar 2014 à 7:33 @ 7 h 33 min

    Metz, construction du “Mettis”, budgété à 170 millions, fini à 250 millions.
    Suppression des très nombreuses routes à double voies pour les ramener à 1 voie => circulation en voiture très ralentie.
    Tout miser sur les transports en commun, qui ne fonctionnent vraiment qu’aux heures de fonctionnaires, si vous arrivez en gare à 20h, un Mettis toutes 30mn, puis toutes les heures.
    Le Mettis (3 voitures) consomme 50L/100km en moyenne, quand on le voit à l’hôpital vous avez 1 ou 2 personnes dans cet immense bus, il n’est plein qu’aux heures de pointe, et se balade toute la journée presqu’à vide, où est et l’écolo et l’économie ?
    Tous les impôts montent en flèche, mais aussi les taxes moins visibles comme les parkings, les amendes etc.
    L’énorme dette provoquée par ce moyen de transport, n’est même pas visible dans les comptes de la ville mais planquée dans les comptes de l’agglomération de 40 communes, et le maire se targue d’une bonne gestion, en truquant la compta de cette façon.
    Moi qui ne prend jamais le bus, il m’empêche de rouler tranquillement car il a des voies dédiées et est prioritaire, et je le paie très cher tout en ne le prenant jamais.
    De plus les bus du “Mettis” sont fabriqués en Belgique, pas en France, et payés par nous, tant pis pour nos chômeurs, et c’est un PS qui a fait ce choix.
    A quel % a-t-il pris cet emprunt ?, le con-tribuable n’a pas le droit de le savoir, sur quelle durée ? etc., mais on va payer.
    Il existait un service de bus performant, d’ailleurs ce réseau de bus est resté pratiquement en l’état, on a donc doublé les transports en commun.
    On a le Mettis avec des voies dédiées, qui gêne sérieusement la circulation, et les bus qui emprunte nos voies et qui n’ayant plus qu’une voie nous gênent en permanence à chaque arrêt. Voilà une belle gestion.

  • Marcel , 24 Mar 2014 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Il faut quand-même signaler que Caen dispose DEJA d’un tram et qu’il s’agit de le remplacer parce que l’actuel… est une catastrophe. Il a déjà déraillé 22 fois, dont deux fois l’année dernière. Il a un taux de panne 30 fois supérieur à la normale (c’est bien simple : il est TOUT LE TEMPS en rade), et surtout, il est trop petit et plein à craquer… mais son fabricant l’a abandonné, si bien que la ville ne peut pas commander de nouvelles rames (ce qui est d’autant plus emmerdant qu’il y en a toujours au moins 10 à 20% qui restent au dépot pour cause de panne). Oh, et il ne fonctionne plus dès qu’il fait trop froid (ce qui n’est pas vraiment rare à Caen) ou qu’il y a de la neige. Il faut habiter Caen pour comprendre… ce tram est dans un état dramatique, il coûte une fortune à maintenir en état chaque année, sans parler du bruit. Il est urgent de le remplacer.
    .
    Ha, et le crédit est prévu sur 30 ans, pas 50.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen