Covid-19 : fermer les frontières était utile, même “Le Monde” l’admet

Covid-19 : fermer les frontières était utile, même “Le Monde” l’admet

Ce doit être un journal nazi (au moins) :

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • dominique meribel , 22 mars 2020 @ 9 h 46 min

    Gober sans réfléchir les aneries de l’OMS (Organisation du Massacre Sanitaire) dirigée par Tedros Ghebreyesus qui n’est ni pharmacien, ni médecin, mais est titulaire d’un doctorat en philosophie de la vie communautaire. Nommé ministre de la santé de l’Ethiopie par le dictateur Marxiste Mengistu, avec la chine qui finance les infrastructures de l’Ethiopie, il lui était difficile d’aller à l’encontre de la propagande du parti communiste chinois qui a tout fait pour ne pas ébruiter cette épidémie qui a démarré début Décembre 2019. C’est donc logiquement qu’il se prononça à l’encontre de toutes restrictions aériennes vis à vis de la Chine: “de telles restrictions peuvent avoir l’effet d’augmenter la peur et les stigmates, avec peu de bénéfices sur le plan de la santé publique”. Bien sur les couillons d’occidentaux ne voulant surtout pas évoquer la corruption ou les conflits d’intérêts du directeur africain de l’OMS sous peine d’être taxés de racistes, ont tous comme des moutons suivi aveuglément les conseils de cette pseudo organisation médicale. Laisser venir des centaines de milliers de voyageurs d’une zone épidémique potentiellement porteurs d’un virus pour lequel il n’existe pas de traitement, ceci sans aucun contrôle, c’est vraiment une première dans l’histoire de l’humanité. Avec la puissance des transports aériens, l’infection a été mondiale et rapide. Vraiment une opération menée de main de maitre, le directeur de l’OMS sera très certainement généreusement récompensé par ses maitres chinois.

Les commentaires sont clôturés.