Les ambitions de Poutine pour la Russie

Vladimir Poutine n’est toujours pas candidat à l’élection présidentielle de 2012 mais cela ne l’empêche pas de préconiser “un développement stable et calme, sans secousses, sans expériences irréfléchies basées sur un libéralisme injustifié et sans démagogie sociale” pour la Russie dans les 10 années à venir, l’équivalent de deux mandats à la suite à la tête du pays, le maximum autorisé par la constitution russe. Mercredi, dans son long (4h!) discours annuel à la Douma, le Premier ministre a promis de hisser la Russie au rang de 5ème économie mondiale (elle est actuellement la 10ème) d’ici 10 ans et de multiplier par plus de trois le PIB par habitant à 35 000 dollars contre 10 500 aujourd’hui. Objectif : dépasser “la France et l’Italie”. Sauf qu’en 2010, le PIB par Français atteignait 40 000 dollars (27 500 euros)…

Autres articles