57 % des Français contre la théorie du genre dans les établissements scolaires

Les Français s’opposent à ce que la théorie du genre soit enseignée dans les établissements scolaires. C’est ce que relève un sondage réalisé le 12 juin 2013 par l’IFOP pour l’UNI et l’observatoire de la théorie du genre.

57 % des Français se déclarent défavorables à ce que « la théorie du genre soit enseignée dans les établissements scolaires ». C’est un rejet très net qui se renforce encore en fonction du nombre d’enfants dans le foyer. 63 % des ménages ayant au moins deux enfants s’opposent à ce type d’enseignement. Sur cette question, le clivage politique est également très marqué. En effet, 66% des sympathisants de droite rejettent l’enseignement de la théorie du genre à l’école, contre 43% à gauche.

Éducation sexuelle dans les écoles primaires : les Français partagés et sans doute mal informés

Sur la question de l’éducation à la sexualité pour les élèves de 6 à 11 ans, les Français sont partagés. 49% y sont défavorables.

Une fois encore, le clivage est marqué selon l’opinion politique. À droite, ils ne sont que 42% à y être favorable, contre 67% à gauche.

Mais cette enquête révèle surtout que ce sont les 18-24 ans les plus défavorables au cours d’éducation sexuelle à l’école. 66% d’entre eux sont opposés à ce type d’enseignement, soit 17 points de plus que la moyenne des Français.

Le jugement tranché des 18-24 ans est très éclairant sur la qualité et l’intérêt de ce type d’enseignement. En effet, cette tranche d’âge s’exprime en connaissance de cause, ayant, pour une partie d’entre elle, subi ce type de cours.

Refus massif de la participation des associations LGBT aux cours d’éducation à la sexualité

65% des personnes interrogées se déclarent opposées à ce que des associations LGBT (Lesbiennes, Gay, Bisexuels, Transsexuels) puissent être associées à l’éducation à la sexualité dans les écoles. Cette proportion augmente encore chez les sympathisants de droite qui sont 78% à rejeter cette possibilité.

Au moment, où Vincent Peillon s’apprête à rendre public les conclusions du rapport de Michel Etcheyenne qui visaient, notamment à faciliter l’accès des associations LGBT aux établissements scolaires, l’observatoire de la théorie du genre espère que le ministre de l’Éducation nationale entendra le message des Français qui ne souhaitent pas que l’école soit instrumentalisée à des fins militantes.

Articles liés

37Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Sacha , 21 juin 2013 @ 15 h 25 min

    Parfaitement exact !

    L’École doit instruire (et du reste ses fondateurs avaient appelé leur Ministère : “Ministère de l’Instruction publique”). L’éducation ressort à la famille, et l’État n’a pas à y mettre son nez.
    Mais vous avez raison de protester !!! Et de craindre les dérapages, dont la pédophilie.
    Quant à le “théorie du genre”, on peut toujours chercher : il n’y a AUCUN travail scientifique sur cette question, que des affirmations idéologiques. Je dirais même qu’il y a DES théories du genre, pas UNE. Ces crétins s’excommunient joyeusement.
    Bon, le tout n’est pas de gueuler contre cela : l’action est à l’ordre du jour !!!!

  • Sacha , 21 juin 2013 @ 15 h 28 min
  • monhugo , 21 juin 2013 @ 15 h 39 min

    Ce rapport de l’UNESCO est HALLUCINANT ! Proprement ! Le siège de l’UNESCO est à Paris. La France selon Peillon : “raccord” avec ces directives de l’agence onusienne pour “l’éducation, la science et la culture” (sic !).

  • Centulle , 21 juin 2013 @ 16 h 37 min

    57% seulement? Ou alors sur 100 personnes ayant une carte d’identité française seul 57 sont de souche , se sentent concerné,

    A quand des sondages fait dans la France profonde en excluant les grandes villes et leurs banlieues..

  • mario , 21 juin 2013 @ 19 h 31 min

    Çà s’appelle du sionisme.
    Évidemment que les gens ne sont pas informés : par qui ? Par les médias dominants ? Mais la propagande médiatique EST l’arme de contrôle sur la pensée du sionisme.
    C’est aux gens éveillés et responsables de faire passer l’info à propos de la théorie du genre, et de toutes les autres théories d’ailleurs…

  • Paule C , 21 juin 2013 @ 20 h 16 min

    57% seulement, parce que 95% ne savent pas ce que c’est…Si ils le savaient, le pourcentage grimperait très haut…Donc, il faut en parler, informer, alerter famille, amis, voisins, tous ceux qui ont des enfants scolarisés, encore et encore. N’oublions pas que le gouvernement veut dissoudre l’Observatoire.

  • pnfo , 21 juin 2013 @ 22 h 34 min

    Bonjour. Quel “gender” refusent les 57% de français ? 1.0 ? 2.0 ? ou 3.0 ? Merci d’avance pour la précision… Bien à vous.

Les commentaires sont clôturés.