Le Gouvernement cherche à se prémunir contre les émeutes

Le Premier ministre François Fillon, le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration Claude Guéant et le ministre de la défense et des anciens combattants Gérard Longuet ont pris le 30 juin dernier un décret relatif aux armes à feu susceptibles d’être utilisées pour le maintien de l’ordre public dont aucun grand média n’a parlé.

En plus des armes habituelles, sont susceptibles d’être “utilisés pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique” des fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm ! Et Egalité & Réconciliation, le mouvement d’Alain Soral, de s’interroger sur le rapport avec “les manifestations qui ne manqueront pas de se produire lorsque la vague d’austérité qui sévit en Grèce et qui ne va pas tarder à s’abattre sur le Portugal, l’Espagne et l’Italie, atteindra les côtes françaises”. Une disposition d’autant plus inquiétante que le traité constitutionnel européen qui interdit la peine de mort dans son article II-62 y introduit l’article 2, paragraphe 2 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales qui limite singulièrement la portée de l’article susdit : « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire […] pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »

Lire aussi :

> L’achat d’or interdit aux particuliers

Autres articles

1 Commentaire

  • Christian Kircher , 24 Juil 2011 à 7:21 @ 7 h 21 min

    je pense cette mesure est tout a fait preventive et necessaire.
    nous connaissons les previsions economiques et sociales.
    il est probable que des emeutes se produiront quand le system monetaire rentre dans une phase de grande crise. et cela peut se produire dans quelques mois deja.
    prevoir de retablir le calme dans un pays secouè est tout a fait logique.
    oui les democaties comme nous les connaissons en europe depuis des dizaines d annèes maintenant sont en danger, mais c est ne pas cette mesure d etat qui les mets en danger . c est la situation economique et ecologique globale.
    ce que des gens sont capable de faire quand ils auront faim, je vous laisse imaginer, et dans ce cas la je serais reconnaissant aux gens qui ont essayè de prevoir la protection de la population et le maintien de l ordre.

Les commentaires sont fermés.