Colère des éleveurs : comment le prix d’un kilo de viande est réparti

La question de la répartition de la valeur d’un kilo de viande est au cœur de la colère des éleveurs bovins français, qui manifestent depuis lundi contre la pression de la grande distribution sur les prix. Cette question est très complexe, mais le rapport de l’observatoire des prix et des marges remis au Parlement en avril dernier permet d’avoir une idée de la répartition, entre les éleveurs, le transformateur industriel et la grande distribution. Une augmentation des prix semble inéluctable, la condition pour sauver l’élevage français :

Autres articles

22 Commentaires

  • ostrogone , 21 Juil 2015 à 7:26 @ 7 h 26 min

    le système marche sur la tête. Au lieu de partir du coût pour le consommateur, puis de remonter, par amputations successives au prix payé au producteur, il faut évidemment FAIRE L’INVERSE ! le producteur, qui est aussi un consommateur, doit pouvoir se rémunérer et vivre décemment de son travail. Aux augmentations intermédiaires successives d”être maîtrisées pour parvenir à un prix raisonnable au bout de la chaîne.

  • Denis Merlin , 21 Juil 2015 à 7:38 @ 7 h 38 min

    Avant d’incriminer la grande distribution, on pourrait sans doute s’interroger sur le coût social du “mariage” homosexuel, sur le coût social de l’avortement, sur le coût social de la “contraception”, sur le coût social des divorces etc.

    Car avant d’être un problème de prix, le problème des éleveurs, comme celui de tout le monde, c’est le coût de la socialisation du crime.

  • Trahi , 21 Juil 2015 à 8:03 @ 8 h 03 min

    Réglé par la multitude de charges en tous genres que les différents gouvernements ont instauré pour se payer et payer leurs erreurs dans toutes sortes de gabgies invraisemblables!!!TAXES TAXES et TAXES LE seul PROBLEME est là!!!!!

  • Cap2006 , 21 Juil 2015 à 8:07 @ 8 h 07 min

    Le systeme que vous appelez de vos voeux, existait… cela s’appelle le communisme….

    Il y a des agriculteurs en très grande difficulté… qui ont fait le choix de s’endetter lourdement, de produire avec des méthodes couteuses…
    Personne ne les y oblige.
    D’autres agriculteurs font des choix différents, tant dans la maitrise de leur endettement, des methodes de production plus autonomes, que du circuit de commercialisation.

    Mais venir pleurer auprès de l’état… tout saccager en toute impunité comme ils le font depuis 50 ans… c’est tout simplement innacceptable.

  • Trahi , 21 Juil 2015 à 8:08 @ 8 h 08 min

    Les cultivateurs, les cultivateurs, mais qui aujourd’hui gagne vraiment de l’argent? ( les politiques et tout ce qui les entourent) sinon PERSONNE sauf quelques privilégiés!!!Demandez aux petits commerçants, aux ouvriers et employés!!C’est la grande MAJORITE des Francais qui n’y arrive plus!!!!POURQUOI? taxes, impots, cotisations, assurances…….

  • Trahi , 21 Juil 2015 à 8:11 @ 8 h 11 min

    Il me semble qu’une majorité de paysans ont soutenu Hollande en 2012? Je me trompe?

  • Cap2006 , 21 Juil 2015 à 8:13 @ 8 h 13 min

    les manifestants réclament une nouvelle taxe sur les produits concernés, pour financer leurs choix de chefs d’entreprises.

    Ils exigent d’acheter leurs viandes… ( ce que personnellement je fais au maximum)

    Mais achètent ils des vêtements fabriqués en France, des voitures fabriquées en France… dans les petits commerces de proximité de leurs villages ?

    Ils feraient mieux de s’en prendre à leurs syndicats, responsables à 90% de l’organisation des filières, des choix de répartition des aides…
    l’état PS n’est pas pire que l’état UMP/LR sur ce sujet…

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France