Suppression du délai de réflexion sur l’avortement : le groupe “Les Républicains” au Sénat va saisir le Conseil constitutionnel

Vendredi 18 septembre, à l’occasion de l’examen du projet de loi santé, le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion sur l’avortement qui existe depuis l’adoption de la loi Veil en 1975. Actuellement, deux consultations médicales sont obligatoires avant l’assassinat de l’enfant dans le sein de sa mère, avec un délai de réflexion d’une semaine entre les deux, qui peut être réduit à 48 heures pour “les cas d’urgence”. Pour les militants pro-mort, ces sept jours de réflexion ont pour principal objectif de faire culpabiliser les femmes et de les inciter à renoncer à leur projet d’avortement.

La mesure, déjà adoptée par l’Assemblée nationale, avait été retoquée par la commission des affaires sociales du Sénat fin juillet. Son président, le sénateur Les Républicains Alain Milon, estimait en effet que les règles de l’IVG méritaient d’être examinées dans le cadre d’une loi sur la bioéthique et non au détour d’un simple amendement. Vendredi, pour retoquer cet avis, les élus de gauche, en minorité sur les bancs du Palais du Luxembourg, ont pu compter sur le soutien de 22 membres du groupe UDI. Le groupe Les Républicains a annoncé son intention de saisir le Conseil constitutionnel pour demander le rétablissement de ce délai :

Pour les sénateurs socialistes et la plupart des UDI de la chambre haute, ceci n’est pas un enfant. Ces gens ont vraiment de la m… dans les yeux !

Autres articles

16 Commentaires

  • HuGo , 21 Sep 2015 à 11:29 @ 11 h 29 min

    pour tuer, mieux vaut ne pas réfléchir….c’est fou que les ‘sages’ qui nous gouvernent en arrivent là !!!

  • Babouchka , 21 Sep 2015 à 14:29 @ 14 h 29 min

    Délai de réflexion, vous n’y pensez pas!
    Surtout quand il s’agit de tuer….
    Il faut aller vite et surtout ne pas réfléchir.

    Bravo, messieurs les sénateurs qui êtes sensés incarner, vu votre grand âge, la sagesse!

    Vous êtes hélas dans la mouvance…..mortifère de la société.

    Ah quoi sert le Sénat?

  • Marino , 21 Sep 2015 à 16:08 @ 16 h 08 min

    Sénat : 348 sénateurs

    Groupe Les Républicains :

    Membres : 127
    Apparentés : 4
    Rattachés : 13
    Total : 144

    Au 1er février 2015 , le montant brut mensuel de l’indemnité parlementaire s’élève à 7 100,15 € et se décompose de la façon suivante :

    indemnité parlementaire de base : 5 514,68 €
    indemnité de résidence : 165,44 €
    indemnité de fonction : 1 420,03 €
    Ce montant est revalorisé comme les traitements de tous les fonctionnaires, suivant la valeur du point de la fonction publique.

    En mai 2014, le journal Le Parisien révèle que le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des faits de possibles détournements de fonds publics de 400 000 € ponctionnés dans les caisses du Sénat au profit de plusieurs sénateurs UMP

    NB : Faites leur bonfiance….il y a des élections !

  • Marino , 21 Sep 2015 à 16:28 @ 16 h 28 min

    IVG : le Sénat passé à droite, vote la suppression du délai de réflexion de sept jours:

    En effet, il est important que les françaises jettent leurs foetus pour laisser la place aux migrants et aux bébés GPA achetés en usine à l’étranger

    Le groupe LR, a annoncé que lorsque la loi serait définitivement adoptée, «il saisirait le Conseil Constitutionnel au motif notamment que pour tout acte chirurgical un délai de réflexion est obligatoire».

    Le débat sur le projet de loi santé, entamé lundi, doit se poursuivre au Sénat jusqu’au 2 octobre, avant un vote solennel le 6 octobre.

  • Babouchka , 21 Sep 2015 à 17:51 @ 17 h 51 min

    “Les trafiquants de bebes à naitre” livre paru en 1984

    de Claude JACQUINOT et Jacques DÉLAYE n’a pas pris une ride.

    Voici ce qui était ecrit sur la quatrième de couverture de leur livre:

    L’opinion publique n’est pas informée; elle est parfois trompée:

    ILS SONT VIVANTS!

    Ce que l’on veut faire passer pour des déchets humains sont en fait des bébés à naitre.
    Dans une atmosphère de clandestinité, un traffic sordide se développe en l’absence de toute réglementation internationale. Des fœtus vivants, âgés parfois de 21 semaines, bien conçus, sensible à la douleur et extraits intacts par césarienne injustifiée, sont disséqués, souvent meme décapités après avoir été maintenus en vie artificiellement, cela dans l’ignorance des femmes qui, pour un motif justifié, demandent une interruption de grossesse.
    Déjà, certaines femmes inconscientes acceptent de prolonger leur grossesse afin de vendre leur petit a des laboratoires de recherche ou de cosmétologie. Certains d’entre eux sont congelés et mis en attente. Des banques de foetus naissent et prospèrent.
    …..
    LAssociation internationale contre l’exploitation des foetus humains, ainsi que d’autres organisations, s’élèvent contre ces expériences et estiment que si le progrès de la science sont nécessaires, ils ne peuvent être acquis au mépris des droits de l’homme.
    Ce livre répond au besoin d’information du grand public, cite des faits et apporte les témoignages de personnalités les plus diverses. Il étudie les aspects multiples du problème : éthiques, humains, scientifiques, philosophiques, politiques et théologiques pour l’amorce d’un débat sur cette question fondamentale de civilisation.”

    Ce livre est édifiant, il mériterait d’être reedite tant il est d’actualité encore aujourd’hui.

    “Les intérêts du sujet doivent toujours passer avant ceux de la science ou de la société ”
    déclaration d’Helsinki 1983

  • Gisèle , 21 Sep 2015 à 20:43 @ 20 h 43 min

    Ne plus rembourser l’avortement ! une des pistes pour baisser les dépenses de santé de la sécu !!!!!!!
    Pourtant ils osent parler du traitement des personnes atteintes du cancer !
    Ne plus les soigner , serait une pirouette pour mettre en place une loi sur l’euthanasie !!
    QUI ?? va encore payer ???
    Si je fais en sorte d’avoir droit à la CMU , je serai soignée convenablement et à l’œil alors …
    Il y a 15 jours , examens chez l oto rhino en deux phases . Une le matin et une l’après midi . Lors de mon passage au secrétariat après la première moitié d’examens , le matin , on m’a gardé ma carte sécu … quelquefois que je ne revienne pas …
    Le soir , après la deuxième moitié , j’avais devant moi , deux femmes françaises converties , habillées en musulmanes jusqu’aux chevilles et un gamin d’une dizaine d’années qui venait de se faire opérer des amygdales .
    La secrétaire leur a fait remarquer qu’elles devaient passer par le secrétariat de l’anesthésiste pour payer .
    Elles ont crié en cœur : on est à la CMU !!!
    La secrétaire les a laissées partir .
    Moi ??? j ‘ai dû payer 218 € !!! sur ma retraite !!!!!!
    Je précise que c’est dans une polyclinique .
    C’est sûre ! je voterai FN !

  • MCT. , 21 Sep 2015 à 21:30 @ 21 h 30 min

    Tout le système est complètement fou.

Les commentaires sont fermés.