Alain Finkielkraut : “Il faut que le peuple français reste majoritaire en France”

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC mercredi matin, le philosophe Alain Finkielkraut est revenu sur les propos polémiques de Nadine Morano qui citait le général de Gaulle. “Il n’y a rien de grave à dire qu’il faut que le peuple français reste majoritaire en France”, a-t-il estimé :

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pascal , 21 octobre 2015 @ 11 h 26 min

    Bravo Finkie !
    Il n’y a que sur l’affaire yougoslave qu’il a été un peu couillon.

  • Aaron , 21 octobre 2015 @ 13 h 05 min

    Formule vague; il ne parle pas d’homogénéité ethnique……

  • borphi , 21 octobre 2015 @ 13 h 13 min

    Bon c’est bon !

    Avec ces bonnes explications de Finkie ,
    Bourdin devrait se remettre de ses délires paranoïaques.

    Reste encore du monde à soigner .

  • Trucker , 21 octobre 2015 @ 13 h 54 min

    Il était temps de s’en apercevoir !……après que tant de membres de “sa communauté” aient participé à la “grande culpabilisation”…..matrice du processus de la haine de soi qui ravage certains esprits.

  • Trucker , 21 octobre 2015 @ 14 h 00 min

    …..suite…
    Peut être se dit-il justement que pour défendre l’intérêt de sa communauté en France, il vaut mieux conserver une population majoritaire parmi ceux que l’on peut culpabiliser plutôt que de la voir être remplacée par une population de culpabilisateur.

  • jj677 , 21 octobre 2015 @ 14 h 18 min

    C’est quoi l’homogénéité ethnique……

  • jj677 , 21 octobre 2015 @ 14 h 20 min

    incompréhensible !

Les commentaires sont clôturés.