Supprimons les mecs!

Supprimons les mecs!

La version britannique du magazine féminin Elle dénonce les inégalités hommes-femmes à travers une série de photos officielles où ses figures masculines ont été effacées. La démarche n’est pas nouvelle mais le résultat obtenu fait toujours autant d’effet. Afin de dénoncer le sexisme subi par les femmes dans le milieu professionnel, la version britannique du magazine Elle a imaginé un monde sans les hommes. Ainsi, dans le cadre de sa campagne #ElleFeminism lancée le 7 octobre, le titre féminin a publié une vidéo intitulée “More Women” (Plus de femmes). Reposant sur la méthode efficace de l’avant-après, les réalisateurs se sont amusé à photoshoper des photos officielles bien connues du grand public en effaçant les figures masculines. Conséquence: des clichés quasiment vidés de leurs personnages.

Des lieux de pouvoir aux plateaux télé

L’illustration la plus éloquente revient à cette photo prise lors d’un sommet du G20 qui se tenait à Londres en 2009. Après en avoir retiré les hommes (près d’une trentaine), la salle du trône de Buckingham Palace apparaît alors particulièrement vide: il ne reste qu’une Elisabeth II, une Angela Merkel et une Cristina Kirchner, trois dirigeantes politiques qui paraissent ici bien seules.

Autre effet garanti avec cette séance au siège de l’ONU à New York en septembre dernier, lorsque l’actrice britannique Emma Watson a prononcé un discours poignant sur l’égalité des genres. Après le passage du logiciel de retouches, la jeune comédienne, qui a été nommée ambassadrice d’ONU Femmes, se retrouve isolée, le regard grave, dans un hémicycle désert.

Mais ce déséquilibre paritaire rendu flagrant par le montage photo ne sévit pas uniquement dans les lieux de pouvoir. Pour preuve, la vidéo s’attaque également aux médias, avec notamment des émissions de télévision. C’est de cette manière que l’on découvre un plateau télé subitement dépeuplé de ses intervenants après en avoir effacé les hommes, laissant ainsi une Lena Dunham (l’actrice-réalisatrice américaine de la série culte Girls) souriante mais abandonnée de ses collègues.

deeb852e4271ae37faa6e7131f0e0

Source

cca367f519fac6b66939cb16ff3791ecAgissons! Délit d’images va donc supprimer tous les mâles de la rédaction, laissant Isabel Orpy seule au pouvoir (qu’elle a déjà…), lui abandonnant l’ensemble des autres fonctions et attributions! Elle est si douée en dessin… quand Miège la plagie… (NDLR)

11958134_821442231304491_9003786451412053243_o

Articles liés