En 2013, Clémentine Autain ne croyait pas à la menace du terrorisme islamique (VIDÉO)

En 2013, Clémentine Autain ne croyait pas à la menace du terrorisme islamique (VIDÉO)

Gouverner, c’est prévoir. Cette femme espère gouverner un jour…

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 21 octobre 2020 @ 8 h 29 min

    Actuellement on est en République française musulmane avec une prise de pouvoir carotte/bâton, c’est à dire les européens pris entre musulmans modérés & musulmans pas modérés sous la gouverne attentive et méticuleuse des €uropéens, d’où l’expression: “nous sommes dans les choux de Bruxelles!”

    Le niveau “décapitation de trottoir” nous indique tout de suite que nous avons atteint la vitesse de croisière.

    Les musulmans veulent la paix pourvu qu’elle soit musulmane. C’est à dire qu’en bas à droite de l’ordinateur le bon chiffre, c’est 1442 et non pas 2020.

    Avec la/le Covid 19 en toile de fond, la situation est inédite, intéressante, quoique dangereuse.

    Emmanuel nous dit qu’il faut apprendre l’arabe parce que l’appel à la prière du Muezzin du haut du deuxième étage de la tour Eiffel , cinq fois par jour, se fera en arabe.

    On comprend mieux pourquoi ce drôle d’engin n’a pas été démonté à la fin de l’exposition universelle de 1900.

  • Hugues , 21 octobre 2020 @ 9 h 51 min

    “C’est également pour se conformer à la doxa islamiquement correcte, qui consiste à valoriser l’identité des minorités musulmanes et des pays islamiques tout en dénigrant les racines judéo-chrétiennes de l’Occident, que la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini , déclara, dans son discours prononcé à l’occasion de l’« Appel à l’Europe V : l’islam en Europe », le 25 juin 2015, que « l’idée d’un affrontement entre l’islam et l’Occident a trompé nos politiques et nos récits. L’islam occupe une place dans nos sociétés occidentales. L’islam appartient à l’Europe. Il a une place dans l’histoire de l’Europe, dans notre culture, dans notre nourriture et – ce qui importe le plus, dans le présent et l’avenir de l’Europe. Certaines personnes tentent maintenant de nous convaincre que le musulman ne peut pas être un bon citoyen européen, que plus de musulmans en Europe sera la fin de l’Europe. Ces gens ne se sont pas seulement trompés sur les musulmans. Ces gens se trompent sur l’Europe, ils n’ont pas idée de ce que sont l’Europe et l’identité européenne. Le soi-disant État Islamique met en avant une tentative sans précédent de pervertir l’islam pour justifier d’un projet politique et stratégique néfaste – […]. Je ne crains pas de dire que l’islam politique devrait faire partie du paysage. La religion joue un rôle dans la politique – pas toujours pour le bon, pas toujours pour le pire. La religion peut faire partie du processus  ». Afin de préparer les Européens à une métamorphose de leur identité en les culpabilisant alors qu’ils ne persécutent pas les musulmans mais ont simplement peur du suprémacisme et du terrorisme islamistes,”

    La stratégie de l’intimidation : Du terrorisme jihadiste à l’islamiquement correct
    Del Valle, Alexandre

  • Zouzou , 21 octobre 2020 @ 12 h 00 min

    Non, elle n’a pas honte. La Clémentine a signé un pacte germano-sovietique de non agression avec la honte.

  • Artiste , 21 octobre 2020 @ 13 h 35 min

    Je ne comprend pas pourquoi ma proposition de remplacer la flèche de ND par un minaret n’a pas été retenue on aurait gagné du temps

  • Delphine , 21 octobre 2020 @ 21 h 38 min

    “…ne croyait pas à la menace du terrorisme islamique…” Quand on est en “responsabilité”, avant de l’ouvrir on étudie le sujet dont on parle… Concernant l’slam c’est facile, encore faut-il s’en donner la peine. Ou bien elle fait la nunuche par veulerie, comme les copains qui n’osent regarder la vérité en face. Alors la clémentine, je l’aime mieux bien sucrée…

  • louis , 22 octobre 2020 @ 9 h 10 min

    quelle nunuche ! elle doit faire un numero mi-faux cul -miabruti de gauche ce qui est en fait un pleonasme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *