Quand «Faites entrer l’accusé» parlait d’Abdelhakim Dekhar

Abdelhakim Dekhar a été condamné pour association de malfaiteurs. Il était le « troisième homme » dans l’affaire Florence Rey – Audry Maupin, dite de la « pré-fourrière de Pantin » qui avait donné lieu à la fusillade de Nation – Vincennes, où trois policiers et un chauffeur de taxi avaient été tués en 1994.

Articles liés

11Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Abysses , 22 novembre 2013 @ 11 h 49 min

    Comme quoi en France, il vaut mieux être branleur musulman assassin que travailleur français victime.
    Parce que le photographe qui a été blessé, lui, en dehors du staff médical….. qui parle de lui.

  • monhugo , 22 novembre 2013 @ 14 h 47 min

    Ne comprends pas l’intérêt de ce « commentaire » (avec de nombreuses lacunes, voire faute – relisez-vous : « signife », « insaller », et « approvisioné »).
    Nous parlons et écrivons en français, et c’est « révolver » qui a été admis comme orthographe correcte – et cela s’accorde : « des révolvers ». Peu importe l’étymologie, que je connais – merci ! Pourquoi autant de majuscules, par ailleurs ? « Pistolet », en particulier…

  • Marie , 22 novembre 2013 @ 15 h 48 min

    Enfin on le dit : c’est l’extrême gauche !!!!

    habituellement, c’est toujours la faute à la droite/extrême droite !!!

  • monhugo , 22 novembre 2013 @ 18 h 46 min

    Non. En novlangue, on dit « ultra-Gauche ». Cela vous a un petit côté romantique… Le qualificatif « extrême » est à accoler seulement à « Droite ».

Les commentaires sont clôturés.