Les féministes préconisent les injures anti-discrimination !

“Raclure de bidet”, “falafel disgracieux” ou “péteur d’emmerdomètre”, “loleur compulsif”, “équation sans inconnue” ou encore “tête de litote” : voici les injures pour “insulter sans discriminer” trouvées par les internautes, à l’invitation du collectif féministe Georgette Sand. L’objectif du groupuscule ? Imaginer des injures nouvelles et en finir avec “les préjugés sexistes, homophobes et racistes”. Vous pouvez les découvrir sur Liberation.fr.

Autres articles

11 Commentaires

  • François ALLINE , 21 novembre 2014 @ 11 h 33 min

    Les mêmes que la taxe rose…
    Le féminin est le plus gros pollueur de la planète. Les usines tournent à plein régime pour satisfaire “humeurs et caprices” de ces dames aurait dit Karl Jung. La taxe rose devrait être majorée de 400%.
    Pour les gros mots…

  • fleurdenavet , 21 novembre 2014 @ 13 h 24 min

    je crois qu’il faut les piquer avant qu’elles soufffrent !

  • Goupille , 21 novembre 2014 @ 16 h 09 min

    Sidérant de voir le nombre d’humains qui passent leur temps et leur énergie à des trucs sans aucun intérêt.
    En ce moment, il y a deux types qui courent derrière une balle sur de la brique pilée, par exemple, pour un saladier en argent. Parfaitement débile.
    Et satanique : gaspillage d’énergie, BA BA de la sorcellerie.

    Moules à gaufres !
    Et vive Haddock.

  • polémarque , 21 novembre 2014 @ 20 h 35 min

    C’est quoi ce truc de poufiasses?

  • Caractacusa , 22 novembre 2014 @ 6 h 10 min

    Il y a un sujet dont les féministes ne s’occupent que sporadiquement, pour faire tinter les tiroirs-caisses de leurs associations affiliées à l’ONU. Par exemple, quand il s’agit de fustiger la pratique de l’excision. En se focalisant sur les pays d’Afrique subsaharienne, bien sûr, afin d’épouser la “taqiyya” qui consiste à vouloir faire croire que ladite n’est pas islamique. Or, Mohamed lui-même ne partait jamais en campagne sans on exciseuse attitrée, une certaine Umm Maïmouna, chargée ‘opérer toutes les jeunes captives, avant qu’elles ne deviennent des joujoux sexuels, pour lui et ses compagnons. Non sans lui avoir prodigué des conseils sur les meilleures méthodes de procéder. “Couper un petit peu par ici, ciseler par là, laisser un petit bout, etc…”
    A Médine et à La Mecque, l’horrible service était régulièrement fait avant le départ des hommes pour le Jihad qui, le prophète autoproclamé dixit (Hadiths de Bukhari) “Toutes les femmes et filles doivent être excisées, pour pouvoir supporter l’absence des fiancés et maris pendant un ou deux ans.”
    Comme de bien entendu, quand les féministes occidentaux parlent de l’excision en Afrique, elles ne précisent jamais que dans les pays africains à forte majorité chrétienne et animiste, on n’excise pas. CQFD! Encore moins se hasardent-elles à dire que dans tout le Maghreb et le Maschrek, jusqu’en Arabie Saoudite et dans les émirats, l’islam excise à tour de bras de matrones et chirurgiens. Même en Angleterre il y a des cliniques où les musulmans fortunés emmènent leurs petites filles se faire charcuter.
    Pour coller à l’actualité, une énième petite fille égyptienne est morte l’autre jour des suites d’une telle barbarie:
    http//youtu.be/NpNBc2p_Lw
    Video où la “taqiyya” susnommée pointe le bout de son nez de Pinocchio. Dieu merci, nous avons memri-tv-org…comme dans la fameuse pub “Heureusement qu’il y a Fin…” célèbre marque de bâtonnets de poisson surgelé:
    http://youtu.be/qsqEyGdLh8l
    Vérité rétablie de la bouche même des directement concernées! J’invite les reporters qui auraient à interviewer le néo-converti à l’islam du Front National, Maxence alias Abdallah ou Samir, s’il fera exciser ses filles quand il en aura.

  • Caractacusa , 22 novembre 2014 @ 6 h 13 min

    L premier lien comporte une erreur. A corriger, SVP:
    http://youtu.be/NpNBFc2p_Lw

  • Philippe Aucazou , 22 novembre 2014 @ 7 h 12 min

    Il est parfaitement insupportable qu’une bande de mégères ayant bu de la moraline sauce XXI ème siècle veuillent nous imposer de renoncer à un art qui remonte à la plus haute antiquité, pratiqué par des orateurs comme Eschine ou Démosthène, par Rabelais, et tant d’autres !
    Voici du reste une liste d’insultes qui pourra peut-être vous égayer :
    http://philippeaucazou.wordpress.com/2014/11/12/la-muse-en-ulm-stances-52/#comment-310

Les commentaires sont fermés.