« Mariage » homo : 27 députés PS refusent la PMA

Alors que le gouvernement et le PS tentent de faire passer en force le “mariage” homosexuel, les amendements proposés par le groupe socialiste sont loin de faire l’unanimité à gauche. Ainsi, ils sont 27 députés PS à avoir demandé, par courrier, à Bruno Le Roux (président du groupe PS à l’Assemblée), que leurs noms ne figurent pas parmi les signataires de l’amendement sur la procréation médicalement assistée (PMA).

“Le président de la République a lui-même déclaré récemment et publiquement sur les antennes que s’il avait voulu la PMA il l’aurait fait inscrire dans le projet de loi. Il ne pouvait pas être plus explicite”, font-ils remarquer dans cette lettre. Les députés n’ont, par ailleurs, pas du tout apprécié “la manière directive” qui les a “privé de parole et de débat sur un sujet aussi sensible que la PMA”.

Il faut souligner que, même au sein du Parti socialiste, nombreux sont les élus qui ne se retrouvent pas dans ce projet de loi autorisant le “mariage” homosexuel. Ainsi, l’ancien Premier ministre Lionel Jospin, le maire de Lyon Gérard Collomb ou encore le maire de Quimper Bernard Poignant, ont tous affiché leur hostilité à la dénaturation du mariage.

Des dissensions de plus, au sein du groupe socialiste, dont le gouvernement se serait bien passé alors que les partisans du “mariage” homosexuel ont perdu le combat de la rue face aux promoteurs du mariage et de la famille.

Autres articles

6 Commentaires

  • FIFRE Jean-Jacques , 21 décembre 2012 @ 11 h 38 min

    La loi sur le mariage pour tous devait immanquablement ouvrir la voie à la PMA, tout comme nous connaitrons , c’est évident, une surenchère de la part des “couples d’hommes” concernant la Gestation pour autrui. Les gens ne rendent pas tous compte des bouleversements nombreux et épouvantables que cette dénaturation de l’institution du mariage va entrainer au regard du doit des enfants par exemple et au delà un jour par rapport à la considération de la nature même de l’être humain.

  • C.B. , 21 décembre 2012 @ 12 h 38 min

    La P.M.A. est censée être une intervention médicale pour compenser la stérilité [cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Procr%C3%A9ation_m%C3%A9dicalement_assist%C3%A9e: “ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation afin de permettre à des couples infertiles d’avoir un enfant.”]; il me semble que, avant d’y “avoir droit”, les couples doivent “prouver” leur stérilité ou leur insuffisante fertilité.
    Va-t-on dispenser les “duos de même sexe” des analyses longues, lourdes et pénibles (http://fr.wikipedia.org/wiki/Procr%C3%A9ation_m%C3%A9dicalement_assist%C3%A9e#Inconv.C3.A9nients_de_la_PMA), pour prouver leur stérilité, leur hypo-fertilité ou autre raison légitimant l’intervention technique?
    Ce serait une discrimination grave envers les autres; d’ailleurs, pourquoi limiter l’âge légal de possibilité de recourir à la PMA aux 43 ans de la femme: c’est discriminatoire (il y a des naissances naturelles pour lesquelles la mère a plus de 43 ans).
    Autre solution, sortir la P.M.A. du champ thérapeutique (ce qui aurait l’avantage énorme de ne pas plomber les charges de la Sécurité Sociale): cf.http://www.slate.fr/story/64729/pma-pourquoi-medicalement-homosexualite
    Par ailleurs, ces adeptes de l’insémination artificielle et de la location d’utérus sont-il dûment informés que “En France, chaque année, « près de 50 000 enfants naissent grâce aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA), à un taux de malformation congénitales de plus de 4 % » (contre 2 à 3 % dans la population générale)” (http://fr.wikipedia.org/wiki/Procr%C3%A9ation_m%C3%A9dicalement_assist%C3%A9e#En_France rapportant “Les risques de la procréation assistée, Sciences et Avenir, août 2010, page 29”); D’ici qu’il y ait foule de réclamation pour “défaut de qualité” voire “tromperie sur la marchandise”…

  • Gisèle , 21 décembre 2012 @ 13 h 31 min

    Tu parles ..ils sont tous d’accord sur le fond !
    Ce sur quoi ils ne sont pas d’accord c’est sur la forme ! Certains veulent se servir de la voie indirecte … plus subtile , qui passera honnêtement , c’est à dire sans se faire voir . ( comme les voleurs )
    La loi qui permettra la liberté de congeler les ovules des jeunes femmes de 25 ans , soit disant pour elles plus tard ……………., par exemple !
    Prenez nous pour des imbéciles messieurs ! Faites semblant d’être divisés !

  • Goupille , 21 décembre 2012 @ 18 h 21 min

    Et si l’intelligence et le bon sens avaient réussi à passer le portique de la rue de Solferino ???

    Soyons un million, ou plus, dans la rue le 13 janvier et la lumière (ne serait-ce qu’électoraliste…) les inondera.

  • claude , 22 décembre 2012 @ 9 h 36 min

    Ce qui m’étonne au plus haut point, dans ce désir farouche d’égalité pour tous et de chosification de l’enfant devenu un objet-cadeau, c’est combien sont totalement occultés les risques de la FIV, que l’on commence à connaître. Va-t-on, comme pour l’amiante, comme pour le sang contaminé, comme pour le Médiator, se bander les yeux et boucher les oreilles car l’imposition d’un principe prime sur la vie d’un être humain?
    http://www.santeromande.ch/TSR36_9/20120404_1.html

  • Lach-Comte , 22 décembre 2012 @ 17 h 09 min

    il n’y a pas si longtemps, à l’occasion d’une rubrique de Madame Boutin, ici même, j’avais dit que, comme à l’époque du Pacs et comme à leur habitude, ils allaient demander plus pour que les anti “mariage gay” soient soulagés et puissent dire qu’ils avaient obtenu en partie satisfaction, tout en même temps que le dit projet de loi passera. C’est exactement ce qu’il se passe avec la PMA et autre GPA. Ces propositions seront refusées, les socialistes nous diront “vous voyez bien, c’est pas voté” et le projet de loi sur le “mariage pour tous” sera passé. Les anti, que nous sommes, seront soulagés et nous aurons encore été cocus. Alors, un conseil, si je puis me permettre : ne cessons pas de demander le retrait pur et simple du projet de loi car, sans lui, pas de PMA, de GPA et autre saloperie franc-maçonne du même genre ! Goupille a raison, il faut les inonder de monde mais a tort, ne serait-ce que de se poser la question : non seulement ils sont intelligents mais leur sens des choses n’est pas le bon.

Les commentaires sont fermés.