Denis Robert casse le mythe du journal satirique pauvre : “Charlie Hebdo a été une machine à cash”

Dans Mohicans, son nouveau livre publié chez Julliard, Denis Robert raconte une autre histoire de Charlie Hebdo. Il revient sur les années Philippe Val et explique que le journal satirique était devenu une véritable « machine à cash ».

« On a toujours pensé que Charlie Hebdo était journal qui ne gagnait pas d’argent, c’est le contraire ! », déclare le journaliste d’investigation :

Autres articles

11 Commentaires

  • queniartpascal , 21 Déc 2015 à 12:55 @ 12 h 55 min

    1 journal pro sioniste qui ne gagne pas d’argent mon œil surtout protégé par le crif et les politiciens véreux de France cela serait étonnant

  • Marcus , 21 Déc 2015 à 14:20 @ 14 h 20 min

    Charlie Hebdo :
    – vulgarité,
    – provocation permanente,
    – inculture,
    – propagande soixante huitarde,
    – apologie permanente du gauchisme.
    Ma bassine est prête, je n’ai plus qu’à vomir….

  • marie france,sorti des drapeaux , 21 Déc 2015 à 14:30 @ 14 h 30 min

    @Marcus ,vous l’avez résumé en quelques lignes ce torchon

  • Marino , 21 Déc 2015 à 16:44 @ 16 h 44 min

    * Riss et Anne Sinclair s’interrogent : qui sont les électeurs du Front National ?

    Le directeur de Charlie Hebdo, Riss, était l’invité d’Anne Sinclai / Europe 1
    Ils tentent de comprendre qui sont les électeurs du Front National.

    Riss sous-entend qu’ils sont des « improductifs sortis du système économique ». Il insiste sur la nécessité d’intégrer économiquement les chômeurs pour éviter que le FN ne s’en empare.

    * « Riss »Laurent Sourisseau naît d’un père employé des pompes funèbres et d’une mère au foyer.

    Pour Laurent Sourisseau, de son vrai nom, « il faut se remémorer ce qu’avait été le procès des caricatures » de Mahomet, en 2007. « On s’était retrouvés sur la sellette pour des choses qui nous semblaient anodines. Déjà, c’était un peu inquiétant, on s’était dit : ‘Mais pourquoi est-ce qu’on nous en veut autant pour quelques dessins?’ »

    – Il est vrai que la succession de son père aux Pompes funèbres…ce n’est pas très rigolo…

    « improductifs sortis du système économique ».

    Paradoxal qu’un mec qui ne vit que par les subventions étatiques et par les abonnements qui ont afflués suite aux événements que l’on connait, pense que lui-même est un productif …

    * Hier, le FN comportait 7 millions de caissières, aujourd’ hui 7 millions d’ improductifs.

  • Marcus , 21 Déc 2015 à 17:43 @ 17 h 43 min

    C’est encore une preuve de plus de l’immense mépris de ces soit disant “journalistes” pour les gens du peuple qui travaillent. Ce type qui traite les électeurs du FN “d’improductifs sortis du système économique” est vraiment bien placé pour dire cela, comme nous l’explique Marino.
    Moi c’est curieux, je vois autour de moi plutôt l’inverse. C’est les improductifs que je connais qui votent à gauche pour que rien ne change pour eux : assistés, cas sociaux, chômeurs volontaires, etc…
    Ces bobos parisiens sont vraiment déconnectés de la réalité. Mais ce n’est pas les gens du FN qui leur feront la peau, les Islamistes vont s’en charger….

  • André , 21 Déc 2015 à 19:16 @ 19 h 16 min
  • sergio , 21 Déc 2015 à 19:21 @ 19 h 21 min

    Il est clair qu” avec leur ” air de ne pas y toucher ” , les bobos-gauchos aiment le fric et n’ on qu’un mépris absolu pour les ” sans-dents ” ( chers , si l’ on peut dire , à Môa-Président ….) qui forment une part non négligeable de l’ électorat frontiste !…
    Leur torchon-fétiche nommé Charlie n’ est qu’une pompe à fric : qui s’ en étonnera ?….

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen