« Mariage » homosexuel : Bernard Debré veut « une grande manifestation comme celle du 13 janvier dernier »

Après le succès de la Manif pour Tous du 13 janvier dernier qui a réuni plusieurs centaines de milliers de personnes contre le « mariage » homosexuel, François Hollande s’est finalement décidé à rencontrer les opposants au projet de loi qui fait polémique. Toutefois, l’entourage du Président a annoncé que celui-ci n’avait pas l’intention de modifier le texte. Une situation qui ne satisfait pas du tout Bernard Debré, député UMP de Paris, qui, dans un billet, appelle les Français à organiser, à nouveau, « une grande manifestation ».

Pour l’ancien ministre de la Coopération du gouvernement Balladur, « il ne faut surtout pas baisser les bras et arrêter toute manifestation ». Bernard Debré estime que « celles et ceux qui organisent des manifestations devraient continuer à le faire. » La raison ? Le député, membre du Comité consultatif national d’éthique, considère que « François Hollande n’a pas envie de tester sa loi à l’aune de la démocratie réelle » car « il sait qu’il y a un risque important que les Françaises et les Français disent non. Il va donc persister avec le risque de conflits et d’affrontements ».

« Manifestations dans les villes, devant les préfectures, devant les mairies, devant les permanences de députés qui veulent promouvoir la loi », insiste l’élu qui rappelle « qu’entre l’examen du texte par l’Assemblée nationale et celui par le Sénat, il y aura un laps de temps important » et qu’il faut en profiter pour « une grande manifestation comme celle du 13 janvier dernier » afin, dit-il, de faire « notre devoir vis-à-vis des enfants ».

Voir aussi :
> Sur LCI, Jean-Pierre Raffarin se dit prêt à participer à une nouvelle Manif pour Tous

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Think Twice , 24 janvier 2013 @ 1 h 19 min

    Oui et cette fois, pas de manifestations convergentes mais une grande manifestation bien visible dont on puisse prendre des photos aériennes qu.il sera plus difficile de contester.

  • lapotre , 24 janvier 2013 @ 12 h 07 min

    Oui, et cette fois-ci ce sera la légitimité de ce gouvernement fantoche qui
    sera posée sans que ce dernier puisse se soustraire à l’évidence : le
    peuple ne vous veut pas aux commandes, partez !!!

Les commentaires sont clôturés.