1848-2013 : Du banquet républicain à la Manif Pour Tous

Un billet d’humeur d’Inès Chamagne

Les opposants au mariage pour tous proposent, via les réseaux sociaux, un pique-nique entre 500 000 amis sur les Champs-Élysées: une référence pas si fortuite à…1848.

Les bonnes manières enseignent qu’il ne faut pas parler de politique à l’occasion d’un repas. Cette règle pourrait bien être remise en cause par cette proposition ironique que des opposants au “Mariage pour tous” ont émise. Un pique-nique entre amis… l’idée fait sourire mais renvoie à des pratiques anciennes. Entre 1847 et 1848, les réformateurs prétextaient des banquets – des pique-niques populaires, afin de se réunir et parler politique. En effet, le gouvernement Guizot prohibait les réunions politiques officielles. L’interdiction du banquet du 22 février 1848 entraîna la Révolution de février 1848 et la fin de la Monarchie de juillet. Un groupe d’apparence tranquille se réunissant pour un grand moment convivial se transforma en foule révolutionnaire.

 « Méfiez-vous de l’eau qui dort »

Danses, rondes, chants : la manifestation du 13 janvier s’est faite remarquer par son aspect bon-enfant. Peut-être trop pour être prise au sérieux. « Méfiez-vous de l’eau qui dort », dit un empereur fameux. La colère gronde, les opinions divergentes ont l’impression d’être méprisées. Pour préserver l’espace démocratique, le gouvernement doit respecter cet espace de débat et écouter les opinions divergentes. En négligeant l’expression de l’opposition, le gouvernement pourrait donner des armes à des extrêmes, promoteurs d’une autre démocratie dite « plus populaire et citoyenne ».

*Inès Chamagne est journaliste, elle a notamment travaillé à Radio-Vatican.

Autres articles

9 Commentaires

  • Charly , 22 Mar 2013 à 8:54 @ 8 h 54 min

    Et qui a mené la révolution de 1848 ? Des révolutionnaires convaincus qui rêvaient d’instaurer un régime socialiste.

  • LUC+ , 22 Mar 2013 à 9:34 @ 9 h 34 min

    BAH !!! !Moi je préfèrerai manifester maintenant pour dénoncer la détention de 4 enfants par des Islamistes en Afrique ! 4 gamins qui vivent l enfer parmi ces malades mentaux !

  • Goupille , 22 Mar 2013 à 10:22 @ 10 h 22 min

    Les banquets républicains se tenaient le Vendredi Saint dans, puis devant les églises. C’était un geste d’anticléricalisme virulent.
    Le symétrique voudrait que les Cathos investissent le Grand Orient de France, ou la Ligue des Droits de l’homme, la Ligue de l’Enseignement ou la Libre-Pensée et autres vieilleries…

  • Dominique , 22 Mar 2013 à 13:27 @ 13 h 27 min

    Excellente idée, Goupille !

  • Tintin , 22 Mar 2013 à 15:34 @ 15 h 34 min

    L’auteur de cet article, Pierre de Bellerive, croit que la République est démocratique, ou plus exactement dans son article il prétend qu’elle est démocratique, car il n’adhère pas à la démocratie qu’il croit dangereuse.

    Alors, il soutient la République contre la démocratie semi-directe, au nom de la démocratie !

    Il demande donc à la République d’écouter l’opposition de la rue, pour que la République ne soit pas menacée et que la démocratie semi-directe ne puisse pas être instaurée, car cette dernière serait, je cite, “extrême”.

    Il s’agit là de toute la doctrine républicaine franc-maçonne depuis deux siècles, qui se résume en un seul mot : socialisme.

    Le socialisme est la déresponsabilisation des individus, car on croit l’individu dangereux pour lui-même, il faut donc que la République préside à la destinée des individus.

    Le libéralisme chrétien au contraire, considère que tout vient au départ des individus et que le régime ne peut être que le liant sous le contrôle et l’initiative exclusive des individus.

    Ces gens ne comprennent donc rien au monde dans lequel nous évoluons et ils croient que nous sommes encore en pleine révolution industrielle…
    L’économie de la connaissance a besoin de structures horizontales de pouvoir pour se développer.
    A partir de là et comme le dit Marx, “la structure économique détermine la structure politique”.

    Il n’y a donc aucun doute possible sur le fait que toutes les Républiques dans le monde vont sauter les unes après les autres, ce que les franc-maçons ne veulent pas ou ne sont pas capable de penser dans leurs paradigmes républicain enkylosés.

    La Suisse qui a donc 200 ans d’avance en terme de structures politiques, nous montre donc le chemin.

    En moyenne aux USA un nouvel Etat adopte la démocratie semi-directe tous les 5 ans, la démocratie semi-directe ayant été instauré aux USA en Californie en 1905 sur inspiration directe du modèle Suisse.

    Idem en Allemagne après l’effondrement du mur de Berlin.

    Idem dans l’ex bloc soviétique.

    La France qui crève de sa République depuis 200 ans, à cause de l’idéologie maçonnique, sera-t-elle encore, en retard de plusieurs guerres ?

    Enfin, il est vrai que tous les citoyens ne peuvent pas être aptes à déterminer la politique nationale par les référendums d’initiative populaire, c’est la raison pour laquelle il convient d’instaurer dans le même temps la souveraineté des communes, pour que les erreurs commises lorsqu’elles le sont, ne le soient pas à l’échelle du pays entier et enfin, il faut placer les population insurgées, déchus temporairement de leur droit de vote, sous la tutelle du roi (zones sensibles).

    Nous aurions donc les référendums d’initiative populaire et la souveraineté des communes pour les citoyens civilisés et la tutelle du roi pour ceux qui sont en cours d’assimilation à la civilisation.

    Voilà ce qu’une Assemblée Constituante, dont nous poursuivons l’initiation le 24 Mars, doit penser.

    Alors nous changerons de drapeau, comme les USA pour lesquels le “Don’t Tread on Me” est déjà leur nouvelle bannière, avec le drapeau suisse.

  • Tintin , 22 Mar 2013 à 15:40 @ 15 h 40 min

    La République ne joue pas le jeu ?

    Nous réécrivons donc les règles du jeu !

  • Jean de Sancroize , 22 Mar 2013 à 21:37 @ 21 h 37 min

    “Du rhum, des femmes et de la bière, nom de Dieu ” Voilà ce qu’il nous faut à la taverne !

Les commentaires sont fermés.