Les filles de Bruno Le Roux cumulent les contrats à l’Assemblée… parfois pendant d’autres stages dans le privé

Les filles de Bruno Le Roux cumulent les contrats à l’Assemblée… parfois pendant d’autres stages dans le privé

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles-de , 22 mars 2017 @ 3 h 46 min

    Ah, l’esclavage moderne ! Jusqu’où ça va ? Un malheureux député, chef d’un groupe parlementaire, oblige ses filles à cumuler un stage d’assistantes parlementaires avec un stage dans le privé ! Rémunérés tous les deux, bien sûr ! LEQUEL DES DEUX éTAIT UN EMPLOI FICTIF ? L’enquête est lancée ?

  • BISTOUILLE POIROT , 22 mars 2017 @ 8 h 31 min

    Et là par sexisme mal placé on incrimine les filles de Bruno en ignorant volontairement le mêmes avantages engrangés par ses fils…les électeurs de Fillon sauront s’en souvenir au second tour quand la gauche constatera un retournement de tendance avec une inefficacité définitive du Front Républicain qu’ils seront SEULS à soutenir. Peu importe si les participants au meeting du Trocadéro se partagent en deux tendances, l’avance de Marine ne peut être comblée qu’à la seule condition que le Front Républlicain marche à fond. T’es foutu Holllande…

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 22 mars 2017 @ 21 h 35 min

    Remarquons le don que Fée Carabosse a donné aux enfants de certains gauchistes (filles Le Roux, fille Plenel et j’en oublie certainement, ou à découvrir) : celui de l’ubiquité ! Être à deux, voire à plusieurs endroits à la fois ! Pourquoi ne s’est-elle pas penchée sur mon berceau ?

Les commentaires sont clôturés.