Boris Cyrulnik : “L’immense majorité des jeunes radicalisés, 40%, ont des familles chrétiennes, bien élevées, et 40% sont des enfants de familles musulmanes qui ont les mêmes valeurs”

Déni de réalité, christianophobie, les deux ? Nous vous laissons juger, chers lecteurs :

Autres articles

34 Commentaires

  • Tonio , 22 Avr 2016 à 18:18 @ 18 h 18 min

    Vous avez dit radicalisé ?
    Késako ? Vous avez vu de s “radicalisés” catholiques poser des bombes, partir pour le Vatican faire la croisade kalach au poing, couper la tête aux mécréants, espérer 70 vierges en arrivant devant le bon St Pierre ? Et quoi encore ?

    Là-dedans ça ne s’arrange donc pas, pauvre Cyrulnik ? Vous êtes resté jeune un peu trop longtemps…

    la psy “mainstream” fait des ravages chez les psys radicalisés, aussi.
    Et les protestants radicalisés que font-ils ?
    Et les juifs radicalisés que font-ils ?
    Et les animistes radicalisés que font-ils ?
    Pauvre Cyrulnik, qu’est-ce qu’il ne nous aura pas fait! Qu’il cesse donc, trop c’est trop!

  • Catholique & Français , 22 Avr 2016 à 18:56 @ 18 h 56 min

    Oui, vous avez bien raison : un Catholique à la mode Vatican II est condamné, à plus ou moins long terme et selon son niveau d’intelligence, à apostasier. Un Catholique “normal” ou bien formé, comme vous dites, non seulement ne peut pas devenir mahométan, mais il ne peut que devenir très fermement ANTI-mahométan.

  • Paul-Emic , 22 Avr 2016 à 19:19 @ 19 h 19 min

    quoi qu’il en soit ces soi-disant 40% de jeunes issus de familles chrétiennes (pipeau quand tu nous tient ! …) n’égorgent pas au nom du Christ. Donc c’est un argument nul et non avenu .
    Si l’on admet que la proportion de convertis est issue de l’ensemble du monde chrétien et non pas quasi exclusivement de ceux en passe de devenir apostats ou déjà hérétiques (foi non assurée, pratique absente des sacrements ) – ce qui mettrait fin au débat – et si l’on rapporte ces 40% de convertis qui seraient membres de DAESH, à la proportion de personnes se déclarant catholiques en France, en vérité il n’y aurait que 27% de gens dont les familles se déclarent catholiques et sur ces gens là seulement un peu plus de 40% seraient issus de familles allant à la messe (les vrais catholiques) soient 11% ce qui est énorme et invraisemblable mais déjà très loin des chiffres de ce monsieur selon lequel la population française de séparerait exclusivement entre chrétiens, musulmans et psychopathes. Une vision un peu spéciale.

  • Tibor Skardanelli , 22 Avr 2016 à 20:09 @ 20 h 09 min

    +++

  • brandenburg , 22 Avr 2016 à 20:26 @ 20 h 26 min

    Ce cyrulnik oublie un peu qu’il a été sauvé pendant la guerre par une famille catholique “bien élevée”.
    Par ailleurs je l’ai entendu de mes oreilles entendu dire sur radio-classique:”90 % des gens sont des veaux,10 %,dont lui,des aigles.

  • Babouchka , 22 Avr 2016 à 21:11 @ 21 h 11 min

    Boris écoute trop Jacques….Attali.

  • Pascal , 22 Avr 2016 à 21:42 @ 21 h 42 min

    Je me demande si ce ne sont pas les chiffres des familles qui faisaient appel aux services de Dounia Bouzar, laquelle avait très peu de succès auprès des familles mahométanes.

Les commentaires sont fermés.