Boris Cyrulnik : “L’immense majorité des jeunes radicalisés, 40%, ont des familles chrétiennes, bien élevées, et 40% sont des enfants de familles musulmanes qui ont les mêmes valeurs”

Déni de réalité, christianophobie, les deux ? Nous vous laissons juger, chers lecteurs :

Autres articles

34 Commentaires

  • Vautrin , 22 Avr 2016 à 22:39 @ 22 h 39 min

    Cyrulnik est un faux psychologue médiatique (donc il ne vaut rien) et aucunement un sociologue, pas même un sociologue de gauche, c’est dire !
    Étant du métier, je peux affirmer que ses thèses médiatiques contenues dans ses livres ne valent pas tripette. Il n’a rien compris à rien, mais il débagoule : voilà qui rapporte !
    Ne perdons pas de temps à réfuter ce vide de pensée. Et que personne ne suive ses conseils délirants, c’est le roi des charlatans.

  • Pascal , 22 Avr 2016 à 23:58 @ 23 h 58 min

    Il y a pourtant des contre-exemples.

    Le Père Lelong issu d’une famille tradi, qui a servi d’intercesseur entre lefebvristes et le Vatican, qui a ses entrées à Radio Coutoisie, est un islamophile patenté. Il a déclaré à Jean-Pierre Péroncel-Hugoz : « Je préférerais voir les chrétiens du Liban morts plutôt que de savoir qu’ils on dû tuer leur prochain pour survivre » et c’est semble-t-il lui qui a inspiré voire écrit le calamiteux discours syncrétiste de Casablanca prononcé par Jean-Paul II.

    Dans un autre registre, Alain Escada président de Civitas, n’est guère critique envers l’islam.Il préfère s’attaquer à une République qui n’est plus qu’à l’islam. Lors de la manifestation organisée par Civitas le 21 septembre 2014 en soutien aux chrétien d’Orient, il n’y eut aucun mot d’ordre hostile à l’islam, uniquement contre les jihadistes et l’Etat islamique. Pas une fois le « islam assassin » qui a pourtant fusé dans le rassemblement plus « profane » du Trocadéro. Heureusement que Joseph Fadelle était là pour sauver l’honneur de la manifestation de Civitas, il a dans son discours clairement mis en cause l’islam.

  • Bistouille Poirot , 23 Avr 2016 à 7:57 @ 7 h 57 min

    Ce classement entre radicalisés issus de deux confessions pour produire une égalité d’adhésion, (40%) m’inquiète dans la mesure où nous nous attendions à une responsabilité autrement supérieure de la part des musulmans. Ce Syrultruc (ou à peu prés) tout comme beaucoup d’autres, asservit la science des statistiques à son seul service.
    Il suffit pour cela de classer un chrétien comme radicalisé pour avoir simplement apporté un soutien moral à une acte barbare de DAESH quand pour un musulman, nous attendrons qu’il tente d’obtenir un billet d’Avion pour Ankara. Un partout, balle au centre ! Mais Monsieur Syltrucul, conservez vos définitions et relevez leur aboutissement sur la participation des deux confessions dans les phalanges de DAESH. Maintenez vous que ces deux types de radicalisation produisent 40% de combattants français de chaque confession dans l’EI ? Je ne vous demande pas de bouffer votre Kippa mais de répondre. Quoi ?!! Je me serai radicalisé à mon tour, sans m’en rendre compte ?

  • jejomau , 23 Avr 2016 à 8:07 @ 8 h 07 min

    IL n’a pas dit que tous ces radicalisés étaient manœuvrés en douce par 40% de juifs. C’est curieux…

  • AURORE ANGELIQUE , 23 Avr 2016 à 8:58 @ 8 h 58 min

    Cet homme parle trop et trop souvent …(pas un doublon)

  • rorol , 23 Avr 2016 à 9:21 @ 9 h 21 min

    je répond au titre: tous des cons

  • Timeodanaos , 23 Avr 2016 à 9:31 @ 9 h 31 min

    Cyrulnik est un affabulateur . On ne sait même pas s’il raconte la vérité sur lui.
    Comme Joffo et son sac de billes, comme Bruno Bettelheim, le psychiatre spécialiste des enfants à Chicago, comme Roman Polansky. Beaucoup d’imagination….

Les commentaires sont fermés.