Boris Cyrulnik : “L’immense majorité des jeunes radicalisés, 40%, ont des familles chrétiennes, bien élevées, et 40% sont des enfants de familles musulmanes qui ont les mêmes valeurs”

Déni de réalité, christianophobie, les deux ? Nous vous laissons juger, chers lecteurs :

Autres articles

34 Commentaires

  • Mino , 23 Avr 2016 à 11:01 @ 11 h 01 min

    La désinformation est une spécialité de ce triste personnage. Sa façon de parler, le ton de sa voix, ses gestes, tout transpire le ” psycho-quelque chose ” au ton toujours égal. Il prend vraiment les ” gentils ” pour des imbéciles. Il est vrai que pour lui le qualificatif de ” gentil ” désigne tous ceux qui ne font pas partie du “peuple élu “(par Dieu…rien que ça !)
    Il y en a vraiment marre de tous ces menteurs qui ne veulent que la désintégration des Civilisations Occidentales (avec majuscules au début, s’il vous plait, et s à la fin, pour reconnaître le fait)
    B.C. est tombé bien bas (les ravages de l’âge ?) Pourtant il n’est pas parti de très haut.

  • clovis , 23 Avr 2016 à 11:02 @ 11 h 02 min

    Un étiquetté scientifique qui parle d’immense majorité pour dire 40% me fait rigoler…

  • Robert , 23 Avr 2016 à 14:09 @ 14 h 09 min

    Un catholique, c’est un baptisé qui laisse agir, ou s’efforce de vouloir le faire, la grâce en lui et cherche à connaître et obéir aux commandements de l’Eglise. Sans certaines connaissances, le catéchisme et le credo, et une vie surnaturelle par la grâce agissante, il n’y a pas de catholique.
    Un juif est ethniquement, culturellement juif quels que soient ses actes, pareil pour un musulman. Pour eux, ils ne choisissent pas et ne cessent jamais d’appartenir à leur communauté de leur naissance à leur mort.
    Cyrulnik, qui est juif, feint d’ignorer la différence essentielle entre un catholique et un musulman. Les jeunes influencés par leur environnement islamisé et ne connaissant rien de leur culture religieuse peuvent dire “je n’ai pas trouvé dans le catholicisme ce que je cherchais” parce qu’ils ignorent ce qu’ils n’ont pas vécu, une amitié avec Dieu, ou cherchaient une reconnaissance sociale que procure l’islam alors que d’être catholique transforme le coeur et l’âme intérieurement et n’a rien à voir avec le pharisaïsme des musulmans qui montrent, prétendent, affichent, parce qu’il n’y a rien à l’intérieur et aucune relation avec Dieu.
    Aussi ,les “catholiques” dont ils parlent, s’ils l’avaient vraiment été, n’auraient pas cherché ailleurs ce qu’ils ne pouvaient pas y trouver.
    La connivence du judaïsme et de l’islam contre le catholicisme n’est pas une fable, ce monsieur nous le démontre une fois de plus.

  • penelope , 23 Avr 2016 à 15:31 @ 15 h 31 min

    il ne faut confondre les familles qui se disent chrétiennes,simplement parce que parfois elles ont fait baptisés leur enfant,par coutume parentale sans les élever dans la religion;là est la différence;les quarante autres musulmans,peuvent être de famille gentille,correct,mais l’on sait que même dans les mosquées ils sont endoctrinés;travaillant bien à l’école,cela est vite dit,les professeurs reconnaissant le manque d’assiduité;certes,toutes les excuses et raisons sont bonne pour essayer d’expliquer ce qui se passe chez nous et un peu partout dans le monde;c’est une pandémie;cela commence par des bras de fer ,même par les jeunes filles afin de montrer qu’elles feront ce qu’elles voudront et que ne pourrons pas les empêcher.

  • trividic , 23 Avr 2016 à 16:02 @ 16 h 02 min

    Il les sort d’où ces pourcentages ? De sa poche ?

  • trividic , 23 Avr 2016 à 16:03 @ 16 h 03 min

    et déjà ces 40% reste à démontrer !

  • parole , 23 Avr 2016 à 17:19 @ 17 h 19 min

    *L’immense majorité des jeunes radicalisés, 40%, ont des familles chrétiennes, bien élevées,

    il vaut mieux entendre ça que d’être sourd .

    *et 40% sont des enfants de familles musulmanes qui ont les mêmes valeurs »

    Je ne vois pas en quoi les valeurs chrétiennes sont du même ordre que les valeurs coraniques !!!!!!!!!!!!!!!

    Maintenant s’il s’agit de chrétiens de nom, le type religieux comme les pharisiens de l’époque de Jésus (Ne pas oublier que ce sont eux qui ont crucifié Jésus) alors là pas de problème, c’est l’esprit religieux qui se retrouve dans toutes les religions. …..Mais ça n’a rien à voir avec la vraie foi au Fils de Dieu et au Père, car ils sont sans la puissance du St Esprit de vie? SANS NOUVELLE NAISSANCE D’EN HAUT . La religion tue Dieu et la vraie foi.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France