Emmanuel Macron affirme ne pas être “l’obligé” de François Hollande

Le ministre de l’Économie multiplie les signes d’émancipations, malgré les rappels du président dans “Dialogues Citoyens”. Emmanuel Macron semble s’affranchir et s’affiche comme un serviteur du pays. Ce vendredi, dans les colonnes du Dauphiné Libéré, il déclare : “Lorsqu’un président nomme un ministre, il le fait parce qu’il pense que c’est bon pour son pays, pas pour en faire son obligé”.

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Cassandre , 22 avril 2016 @ 14 h 09 min

    En toutcas, depuis, le mollandouille a réagi, et de manière ferme et rapide!
    bo, évidemment, comme d’habitude, c’est une réaction stupide et maladroite, mais bravo Macron, il a enfin trouvé ce qui révèle la vraie nature du mollandouille:
    Se faire titiller l’ego!
    A l’instar de Jean-Marie Messier (mais dans une toute autre catégorie, intellectuelle et en termes d’apport à la France), le mollandouille, c’est “F4M” :

    François-Moi-Même-Maître-du-Marigot

    Vous, vous croyiez que j’allais écrire … Maître du Macron?!

  • Marino , 22 avril 2016 @ 14 h 45 min

    * Macron a 4 ans de conseil et de pouvoir à l’Elysée ; tenter de s’en dédouaner en nous disant “je ne suis pas celui que vous croyez” est un peu fort de café. il a fait son apprentissage avec François Hollande et ses résultats sont aussi calamiteux que les siens puisque ce sont les mêmes. que se passe-t-il aux abords d’un trou noir ? On y disparaît…
    Ainsi Mr Macron est redevable de sa “notoriété” à la gauche en général et F. Hollande en particulier.

    * En plus il et extrêmement dangereux pour la démocratie. Allons-nous voter pour un bonhomme qui n’a pas de programme, qui fait des allusions démagogiques à propos des impôts, qui fait une promotion marketing de son couple baroque et qui est un mauvais ministre de l’économie ?

    * En déplacement à Varsovie en Pologne, le ministre de l’Economie tente de calmer le jeu. La visite jeudi à Chartres avec François Hollande durant laquelle le président s’est agacé qu’il soit souvent à quelques mètres de lui,«Il est où Macron ?» et ses propos sur «un ministre qui n’est pas l’obligé» du chef de l’Etat,

    * Macron : «Qu’on ne m’utilise pas pour attaquer» François Hollande, «c’est indigne», a martelé Emmanuel Macron ce vendredi, dans des propos rapportés par les journalistes présents sur place.

    «Qu’on commente, qu’on observe, mais de grâce, qu’on n’affaiblisse pas le président de la République», a-t-il ajouté.

    «Que celles et ceux qui considèrent que prendre la moindre initiative, proposer pour le pays, porter ses idées, rassembler sur des idées d’intérêt général, essayer précisément de coaguler les bonnes volontés, serait une forfaiture, ceux-là ont une conception disciplinaire de la vie politique qui n’est pas la mienne», a-t-il encore dit.

    «Je continuerai à agir en liberté sur tous les sujets d’intérêt général du pays puisque c’est l’intérêt commun. En responsabilité, en liberté», a-t-il insisté.

    * Hollande-Macron : Glavany critique «le monarque et son obligé»

    «Ces querelles n’intéressent pas les Français», explique Jean Glavany. Invité de RTL, le député socialiste, député des Hautes-Pyrénées, s’en prend tout aussi bien au président qu’au ministre de l’Economie. «Je parle en homme libre, je n’ai pas aimé quand le président a dit je sais ce qu’il me doit (ndlr : sur France 2 au sujet d’Emmanuel Macron), explique Jean Glavany. Je n’ai pas aimé non plus ce qu’a dit Emmanuel Macron, malheureusement si il est son obligé, quand on regarde son parcours en politique en tout cas, (…) tout ce qu’il en politique c’est grâce à Hollande».

  • Charles , 22 avril 2016 @ 15 h 30 min

    Florian insulte le site Salon Beige de Michel Janva ( lié a NDF).
    Il qualifie le site de “torchon d’extrême droite”
    Il reçoit le soutien passif de Marine sur cette position.

    On votera quand même pour eux, mais sans illusion.

    http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Interview-de-Michel-Janva

  • Gisèle , 23 avril 2016 @ 0 h 21 min

    Non …il est son fils spirituel .. son piège … son successeur désigné .

  • Gisèle , 23 avril 2016 @ 0 h 29 min

    ” ON ” votera pour eux ?
    ” VOUS ” rigolez j’espère !
    Je préfère encore voter pour celui qui obtiendra 3% .
    J’aurais fait mon devoir citoyen .
    Je continuerai de confier la France à Dieu . Lui seul peut la sauver . Sans Lui, rien n’est possible . Comprenez le !

  • Gilbert Duroux , 23 avril 2016 @ 3 h 08 min

    Macron, c’est pas vraiment ma tasse de thé, mais c’est pas une raison pour autant d’approuver cette diffamation contenue dès le titre de cet article. Macron n’a jamais affirmé de la façon dont vous le dites qu’il n’était pas l’obligé de Hollande. Il a simplement dit que Hollande l’avait choisi comme ministre “parce qu’il pensait que c’était une bonne chose pour le pays et non pour en faire son obligé”. Ce qui est sensiblement différent, vous me l’accorderez si vous êtes honnête. Alors vous ferez la rectification qui s’impose.

  • pauledesbaux , 23 avril 2016 @ 8 h 56 min

    iL ROULE D ABORD POUR LUI MAIS S4IL NE FAIT PAS LE TOP DES VOIX IL LES REPORTERA SUR GELETINE OU MOUDUJNOU OU COMME VOUS VOULEZ LE NOMMER ET POUR UN PRESIDENT “moi président je n’aime pas la finance”……ils l’a foutent très mal en tout cas jamais pour un socialiste quel qu’il soit ni pour lUMPS NI POUR LRPS du pareil au même ils sont à vomir ils ont encore voté ensemble l entrée de la turquie musulmane comme si nous n’en n’avions assez et 60% de chomage en turquie qu’allons nous en faire si on ajoute encore l’emploi des migrants qui passent avant les français qui paient leurs impots, …c’est à pleurer PAUVRE FRANCE OU VA T ELLE ,

Les commentaires sont clôturés.