Le sable de la discorde!

Le sable de la discorde!

A l”heure du “tout écologie”, bien étrange autorisation que celle donnée par Bercy à la Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN) filliale du groupe Roullier d’ extraire 400 000 m3 de sable coquillier par an sur une période de 20 ans, soit au total 8 millions de m3, d’une dune sous marine située à la “pointe de Lannion” à moins d’un kilomètre de deux zones classées Natura 2000 (dont celle de la réserve des Sept îles, sanctuaire d’oiseaux marins)….

A Lannion (Côtes-d’Armor), la population mène une véritable guerre du sable face à une entreprise qui veut exploiter le sable sous-marin du large. Personne n’en veut : ni la population, ni les pêcheurs, ni les professionnels du tourisme et encore moins les maires de 13 communes concernées, qui craignent des conséquences sur l’environnement.
Les pêcheurs dénoncent un projet qui menacerait le lançon, un poisson vivant ici. “C’est le garde-manger de toute la baie de Lannion. Les poissons prédateurs sont là pour manger du lançon. Si on enlève l’habitat du lançon, il ira ailleurs et les prédateurs aussi ; et nous aussi”, détaille Philippe Priser, un pêcheur.

Articles liés