La priorité pour l’UMP ? Rappeler à l’ordre Guillaume Peltier

Selon Le Monde, le bureau politique de l’UMP de ce mercredi a été consacré “exclusivement” à Guillaume Peltier, suite à sa sortie lundi contre Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate favorie à la primaire parisienne organisée par le parti de la rue de Vaugirard. Chacun ses priorités…

Le chef de La Droite forte a écopé d’un rappel à l’ordre. “Guillaume qui n’est pas élu, fait une sortie contre nos parlementaires. Ça suffit de passer en boucle sur BFM TV !”, aurait déclaré Laurent Wauquiez, vice-président du parti, à la tribune. Oh le jaloux ! “Ce petit jeune a suscité des relais sur des gens qui nous sont hostiles, notamment le FN. Nous devons avoir un rappel a l’ordre !”, aurait renchéri Claude Goasguen, soutien de NKM bien qu'(officiellement) hostile à la dénaturation du mariage. Claude Greff, elle, a carrément demandé l’exclusion de Guillaume Peltier, rapporte également Le Monde.

Pour que l’UMP revienne de gré ou de force sur la loi Taubira et comprenne que nous ne voulons pas de candidats anti-famille et anti-mariage, inscrivez-vous à la primaire parisienne et faites battre NKM. Pas besoin d’être encarté à l’UMP pour voter, juste d’être inscrit sur les listes électorales parisiennes au 31 décembre 2012 et de payer trois euros.

Articles liés

49Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Komdab , 22 mai 2013 @ 10 h 51 min

    Ce qui m’amuse c’est que de nombreux électeurs UMP vont faire exactement ce qu’ils ont reproché aux électeurs FN le soir du 2ème tour ! Là ils comprennent que quitte à avoir une femme de gauche à Paris, autant de ne pas faire élire celle qui se prétend de droite et qui nous a trahi avec son idéologie gauchiste. Et bien avec Sarkozy aux Présidentielles c’est pareil. Quitte à passer par de sombres années de gauche dur. Visiblement à l’UMP on n’a pas encore compris la leçon.

  • FIFRE Jean-Jacques , 22 mai 2013 @ 10 h 57 min

    Geoffroy DIDIER et Guillaume PELTIER au travers de “la droite forte” sont aujourd’hui les seuls crédibles à l’UMP.
    La prise de position de Guillaume PELTIER (de surcroit très modérée) à l’égard de NKM est louable dans la mesure où cette dernière a eu des positions que de nombreux électeurs de droite ne peuvent accepter.
    Si les objections du vice Président de l’UMP n’étaient pas entendues ou balayées, alors il se pourrait bien que des voix en grand nombre fassent un choix qui les emmènerait ailleurs…là où ils auraient le sentiments d’être mieux écoutés pour être mieux entendus.

  • Jean , 22 mai 2013 @ 11 h 06 min

    Il y a des façons de dire les choses. Je suis contre NKM mais au aussi contre ce Guillaume Pelle-à-merde.

    Peltier est un traître (Droite pop) et un imposteur. L’opportunisme n’a jamais fait gagner en politique, seule les convictions. C’est valable pour Peltier comme NKM. Il ne vale pas mieux l’un que l’autre.

    Je suis complètement d’accord avec Wauquiez qui lui est un homme de courage, qui se bat pour la France éternelle, les classes moyennes. Peltier a 11 défaites électorales à son actif, quelle légitimité ! La légitimité des merdias, sur les plateaux TV des collabos !

    Allez dehors le p’tit con.

  • A. , 22 mai 2013 @ 11 h 21 min

    Ces articles pro-UMP qui ont l’air de trouver une sorte de scandale dans les pratiques de l’UMP me font bien rire.

  • odiled , 22 mai 2013 @ 11 h 36 min

    c’est quand même triste de voir que l’UMP n’a d’autre adversaire que les membres de son propre camp !

    .

  • Francois Desvignes , 22 mai 2013 @ 15 h 13 min

    Tout ce qui concourt au discrédit des partis de la république concourt au discrédit de la république elle-même.

    Et tout ce qui concourt au discrédit de la république concourt à notre libération

  • Pat64 , 22 mai 2013 @ 15 h 14 min

    @ Éric Martin
    Je croyais que les insultes ordurières étaient bannies sur ce site ?
    On peut très bien exprimer une opinion, sans pour autant proférer des insultes ordurières ! Ça dessert, de toute manière leur(s) auteur(s)……et ça n’est d’aucune utilité.

Les commentaires sont clôturés.