Bon à savoir : selon la Préfecture de police de Paris, participer à une manifestation interdite est un acte légal

Lu dans Métro de lundi :

“Contacté par metronews, le cabinet du préfet revient sur les événements. ‘Les ordres étaient d’accepter un rassemblement mais pas un défilé. L’important étant qu’il ne puisse pas y avoir d’affrontement avec la communauté juive’, explique-t-on à la préfecture. Les forces de l’ordre ont donc laissé les gens se rassembler en maintenant la foule entre le boulevard Magenta et le boulevard Rochechouart. Pourquoi ? ‘Les gens le savent peu, mais participer à une manifestation interdite est un acte légal’, rétorque la préfecture. En effet, l’interdiction préfectorale ne peut concerner le rassemblement en lui-même, mais seulement le fait pour la foule de se mettre en mouvement.'”

En République, ce qui est vrai pour les pro-Palestiniens est vrai pour les défenseurs du mariage et de la famille.

Autres articles

15 Commentaires

  • Boutté , 23 Juil 2014 à 9:17 @ 9 h 17 min

    Excusez la faute d’accord . . .

  • Zèbre Zélé , 23 Juil 2014 à 11:20 @ 11 h 20 min

    Pitoyable “défense” de la Préfecture pour tenter de justifier le fait qu’ils n’ont rien pu empêcher ! En réalité c’est une simple question de rapport de forces : on laisse les casseurs casser, et on réprime les manifestants pacifiques. Un état faible avec les forts, et fort avec les faibles, c’est un état de dhimmis (soumis à qui vous savez). Et même mieux: ce sont des dhimmis volontaires puisqu’ils ont décidé que les casseurs sont leurs nouveaux électeurs.

    Le 13 Juillet, à l’appel de Résistance Républicaine et Riposte Laïque, nous étions un petit groupe devant la Mairie de Paris, pour dire notre opposition à la célébration du ramadan à la mairie. Une dizaine de cars de CRS étaient là pour nous ordonner de dégager, même immobiles et paisibles. Nous ne faisions pas le poids, pas assez nombreux et pas assez violents !

  • Denis Merlin , 23 Juil 2014 à 11:37 @ 11 h 37 min

    Les autorités administratives et policières ont agi contrairement au droit de l’homme à manifester ses idées. C’est une faute qui devrait être sanctionnée, dans un État de droit.

  • hermeneias , 23 Juil 2014 à 13:46 @ 13 h 46 min

    Ce serait le bon moment donc pour Ludo et Frigide et la MPT bon teint de lancer une bonne manif pour début Aout ou Septembre juste avant la rentrée quoi….

    Non ?

  • charles-de , 23 Juil 2014 à 14:38 @ 14 h 38 min

    Surtout s’ils portent un T-shirt MPT ! S’il était “Nike la France”, on leur ferait une haie d’honneur !

  • charles-de , 23 Juil 2014 à 14:48 @ 14 h 48 min

    Ce système à la noix est fait comme ça !
    C’est comme pour la CSG (Cotisation Sociale) sur les frontaliers. Les députés avaient voté que c’était un impôt, contrairement à son nom même ! Les frontaliers étaient soumis aux cotisations sociales du pays d’emploi par une convention INTERNATIONALE, supérieure donc aux lois françaises.
    Malgré ça, les récalcitrants ont été condamnés, même en appel (au moins 15.000 procès en Cours administratives !!!), jusqu’à ce que la Cour Européenne affirme que c’était bel et bien une cotisation SOCIALE !
    J’en déduis que ni nos gouvernants ni nos parlementaires ne savent faire la différence entre impôt (finances) et cotisation sociale (sécurité sociale) ! Cela ne s’appelle-t-il pas de l’ILLETTRISME ?

  • charles-de , 23 Juil 2014 à 14:50 @ 14 h 50 min

    En juin 68, il ne fallait même pas être 3 sur un trottoir, même à discuter tranquillement !

Les commentaires sont fermés.