Que signifie le ن , le symbole utilisé pour marquer les habitations des les chrétiens d’Irak ?

Que signifie le ن , le symbole utilisé pour marquer les habitations des les chrétiens d’Irak ?

L’ultimatum des djihadistes a expiré samedi à midi pour les chrétiens de Mossoul. Ils avaient le choix entre se convertir à l’islam, accepter le statut de« dhimmi » ou être tués.
Alors que la conversion forcée est formellement proscrite dans le Coran (sourate 2, verset 256), l’islam des premiers temps avait mis au point la « dhimma », un statut juridique visant à protéger les minorités non-musulmanes des empires musulmans. Moyennant impôt (la jizya) et une limitation des droits juridiques, les « dhimmi » étaient libres de circuler.

Depuis la prise de la deuxième ville d’Irak par les troupes de l’Etat islamique en juin, ils ont presque tous choisi l’exil. Les Assyro-chaldéens, l’une des plus vieilles branches du christianisme, y vivaient depuis 2 000 ans.

Bsx6Zd6CEAEO-NWPour faciliter la tâche des persécuteurs et ajouter à la pression exercée, les maisons des chrétiens ont été marquées d’un ن, souvent inscrit dans un cercle.

Ce symbole est une lettre de l’alphabet arabe, le « noun », qui correspond au N de l’alphabet latin : un N pour « Nasarah » (nazaréen), le terme qui désigne les chrétiens dans le Coran.

Le ن a été repris sur les réseaux sociaux en signe de solidarité avec les chrétiens d’Irak, dont la persécution a été dénoncée par l’ONU et le premier ministre irakien, Nouri al-Maliki.

Des chrétiens de Bagdad se sont réunis avec des pancartes affichant « Je suis irakien, je suis chrétien », et le chanteur Hussam al-Rassam a affiché son soutien sur sa page Facebook.

Source

Articles liés