Leçon de politique

En Grèce, le premier ministre Alexis Tsipras est mis en minorité, et il démissionne. Normal.

En France, un homme politique mis en minorité ne démissionne pas. Il s’accroche au pouvoir comme une moule à son rocher. Le dernier à avoir eu le courage de démissionner est Charles de Gaulle. C’était en 1969. Il y a 46 ans…

Rafik Smati
Président du mouvement Objectif France

Autres articles

29 Commentaires

  • montecristo , 23 Août 2015 à 19:03 @ 19 h 03 min

    marie france

    Ce « grand homme » a décidé du sort de la France par deux fois et par deux fois il aura divisé les français au nom de sa piètre gloire, sous prétexte de donner des institutions stables au pays. Deux fois il aura provoqué l’agitation inutilement, telle la mouche du coche ou l’apprenti sorcier, pour finir lamentablement drapé dans son attitude paranoïaque de « connétable » humilié.
    Quelles institutions ? Celles qui favorisent la dictature ? Car, on voit bien aujourd’hui comment ses successeurs usent de ce pouvoir.

  • montecristo , 23 Août 2015 à 19:15 @ 19 h 15 min

    Ce génie de la politique, ce soit disant stratège de guerre qui prônait l’usage des blindés en oubliant l’action conjuguée de l’aviation, ce visionnaire grotesque, qui osera déclarer en 1940 que : « notre défaite provient de l’application, par l’ennemi, de conceptions qui sont les miennes », était encore en retard d’une guerre par rapport aux conceptions allemandes.
    On commence à savoir que sa réputation d’inventeur d’une autre utilisation de l’arme blindée est une légende. Le général Guderian dira : « Ces théories sont déjà anciennes. Les écrits du colonel De Gaulle ne sont guère que de la littérature sans réelles applications pratiques. Nous n’y avons pas porté d’intérêt ».
    Selon De Gaulle, nous aurions donc gagné la guerre si ses propres théories avait été appliquées. A ce stade, ce n’est plus du culot, c’est de l’arrogance !
    Mais Guderian avait sans doute appris que le commandement allemand avait refusé de rendre son sabre à De Gaulle, prisonnier en 14/18, alors qu’il avait été rendu à tous les officiers français prisonniers. Le fait de s’être constitué prisonnier un peu trop vite ne lui valait sans doute pas cette reconnaissance allemande.

  • montecristo , 23 Août 2015 à 19:21 @ 19 h 21 min

    Champar

    On dira que De Gaulle avait donné l’Algérie aux nationalistes pour contrer l’influence anglo-saxonne sur le monde arabe.
    Si c’est vrai … mon bourricot en aurait fait autant !
    Je ne sais pas si les Etats Unis ont pris une part active à la révolution algérienne, mais il est évident que les américains ne pouvaient que se réjouir de la victoire de l’Islam dans cette partie du monde.
    Il est visible aujourd’hui que leurs interventions dans les pays arabes poursuivent un but très ancien qui consiste à favoriser l’islamisation de l’Europe pour l’affaiblir.
    Ainsi De Gaulle aura bien travaillé pour eux … gratuitement !
    Et si ce sont les américains qui l’ont poussé à cette erreur … c’est du travail d’orfèvre !

    Comme disaient les illusionnistes Mir et Mirosca : « S’il y a un truc, c’est encore plus fort ! ».

  • borphi , 23 Août 2015 à 19:27 @ 19 h 27 min

    Tout à fait!

  • Le renard , 23 Août 2015 à 22:11 @ 22 h 11 min

    Voila donc un bel exemple de la difficulté de connaître l’histoire !
    Mon Dieu, que va-t-on dire de moi ?
    Et que diront nos descendants quand ils se pencheront sur l’histoire d’après 1789 ou d’avant 40 , … si la France ne s’est pas alors démographiquement parfaitement suicidée.
    Je pense que de Gaulle n’a rien compris à l’oeuvre colonisatrice de la France ( il n’était pas de la Coloniale ), qu’il a été obligé de tenir compte du pouvoir politique en profondeur qu’avait acquis le PC,parfaitement bien instruit des méthodes manipulatrices marxistes, et totalement inféodé à Moscou.
    Je pense qu’il a vu la politique dominatrice des dirigants américains, et qu’il a été magistralement déservi par de minables politicards qui l’entouraient à Londres;
    Je pense qu’il était obnubilé par le maitien de l’autorité de l’ Etat ..; ce qui l’aurait poussé à ne pas intervenir lors su massacre des FLN à Orn, pensant probablement que c’était une bonne façon de contrer l’OAS défiant l’Etat !
    A titre info ( info que l’on ne trouve que dans la litterature angli-saxonne ), :les résistants de Londres avaient sabré le champagne en l’honneur de l'”expédition de Daker qui se préparait;Le plus borné des officiers préparat quelqu’opération que se soit, et à plus forte raison le débarquemnt, a compris instantanément qui ne fallait plus rien dévoilé à ces cloportes !

  • frannot , 24 Août 2015 à 7:15 @ 7 h 15 min

    Oui, Tsipras s’est fait élire par démagogie – facile, mais il se heurte à la réalité et, pris à son propre piège, il ne sait comment s’en dépétrer. Ça me semble plus lâche que courageux.

  • marie france , 24 Août 2015 à 19:06 @ 19 h 06 min

    @ brndenburg ,malgré tout le respect que je vous dois ,je suis en plein désaccord avec vous

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen