« Interdit d’Interdire » : Frédéric Taddeï dévoile le nom de sa nouvelle émission sur RT France

« Interdit d’Interdire » : Frédéric Taddeï dévoile le nom de sa nouvelle émission sur RT France

Il manque à la télévision de vrais débats, avec des invités qui savent vraiment de quoi ils parlent, qu’on ne voit pas ailleurs et qui ne sont pas d’accord entre eux. La nouvelle émission de Frédéric Taddeï sur RT France compte bien y remédier !

Autres articles

4 Commentaires

  • Daniel PIGNARD , 23 Août 2018 à 10:17 @ 10 h 17 min

    Une bonne émission historique et scientifique est encore à créer. J’y mettrais une fois sur deux un sujet à polémique en privilégiant les thèses sérieuses mais politiquement incorrectes concernant les lieux historiques et les interprétations scientifiques.
    Quelques sujets à polémique parmi d’autres :
    La théorie de la relativité d’Einstein dénoncée par les faits.
    La théorie de l’évolution dénoncée par les faits.
    Le lieu historique d’Alésia à Chaux des Crotenay et non à Alise Sainte Reine.
    Le mécanisme du déluge et de la dérive des continents démontré par les cicatrices terrestres.
    La datation au carbone 14 dénoncée par les faits.
    La fausseté des datations par les cernes des arbres.
    La fausseté des dates attribuée à la profondeur des glaces de l’Antarctique.
    L’impossibilité de l’homme ayant plus de 6000 ans par le taux beaucoup trop faible de la croissance annuelle de population.
    La démonstration de l’authenticité du Suaire de Turin.
    Le déchiffrage du disque de Phaestos réussi par Fernand Crombette.
    La responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique dénoncée par des faits.
    Les dinosaures ont coexisté avec l’homme démontré par les faits.
    La polémique serait telle que des demandes d’interdiction en feraient une publicité monstre.

  • Marcus , 23 Août 2018 à 12:09 @ 12 h 09 min

    @ Daniel PIGNARD
    Je ne sais pas quel produit hallucinogène vous avez consommé, mais c’est du lourd, comme disent les jeunes !
    – Les dinosaures ont coexisté avec l’homme démontré par les faits ?
    Etant moi-même un “préhistorien” amateur, il va falloir m’expliquer où vous avez trouvé ces “faits”….
    La plupart des autres affirmations sont tout aussi délirantes !

  • Daniel PIGNARD , 23 Août 2018 à 15:07 @ 15 h 07 min

    A Marcus,
    Vous faites les recherches :
    « ptérodactyle dans le ciel de l’Ohio »
    « Le ptérodactyle de Culmont en Haute-Marne »
    « Monstre marin dans le “Lake Windermere” »
    « Les Pierres d’Ica »
    « Les statuettes d’Acambaro »
    « Stégosaure sur la porte du temple d’Angkor »

    Beaucoup de cultures humaines parlent de dragons et leurs représentations ressemblent curieusement aux dinosaures (ex. le béhémôth dans Job 40:10 ; le léviathan dans Job 41:3). Si donc l’homme représentait des dinosaures avant la découverte des fossiles, c’est la preuve qu’ils ont vécu à la même époque. Les monstres vus dans les Loch Ness et Morar en Ecosse, dans le lac Champlain aux USA, le Lac Windermere en Angleterre, sont des dinosaures encore vivants.

    La Saga nordique Volsunga et le poème du chasseur Béowulf contre le monstre Grendel dans la littérature anglo-saxonne (600 ap JC) décrivent les monstres comme des dinosaures et expliquent la façon de les tuer par-dessous, caché dans une fosse.
    Le cœlacanthe, étrange poisson fossile daté d’au moins 100 000 ans, a été découvert bien vivant en 1938 en Afrique du Sud et aux Comores où on le pêche régulièrement.
    Le Congo a encore vers le lac Télé des dinosaures terrestres encore vivants appelés Mokélé Mbembé.

  • Daniel PIGNARD , 23 Août 2018 à 15:09 @ 15 h 09 min

    Idaho et non pas Ohio

Les commentaires sont fermés.