Eric Zemmour ovationné par les jeunes de l’IFP

Le polémiste « réac’ » a rencontré hier les jeunes auditeurs de l’Institut de Formation Politique (IFP). Dans une ambiance chaleureuse, il a discouru sur le rôle de la jeunesse.

Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Devenu ennemi public numéro 1 à l’occasion de la parution de son dernier livre, Eric Zemmour a été ovationné hier soir par les jeunes de l’Institut de Formation Politique.

Avec près de 300 000 exemplaires écoulés en une quinzaine de jours, Le suicide français s’est imposé comme l’un des événements politiques de l’année. Plus encore, le succès fulgurant de cet ouvrage est une nouvelle preuve du renversement du climat politique en France.

Depuis 2003, l’IFP s’efforce de contribuer à ce renversement, en formant aux idées et à l’action politiques les jeunes gens aux convictions fortes. Près de 800 d’entre eux sont passés par les séminaires de l’Institut.

La venue du polémiste était évidemment un événement grandement attendu par les auditeurs. Plus de cent-cinquante d’entre eux avaient fait le déplacement pour l’écouter et se faire dédicacer leur exemplaire. Ils se sont donnés à cœur joie sur les réseaux sociaux pendant la soirée, notamment Samuel Lafont :

« C’est un ouvrage provocant mais d’un grand sérieux, » commente René Boustany, ancien Vice-président étudiant de l’Université Paris II Assas. « Ce n’est qu’en ayant conscience des problèmes décrits par Zemmour que nous pourrons redresser notre pays, » poursuit-il avec optimisme. « Son argument central sur les déconstructeurs est intellectuellement très juste, » ajoute Samuel Lafont. « Il encourage à poursuivre la contre-offensive ! »

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • pas dupe , 22 octobre 2014 @ 18 h 18 min

    Ce qui me gêne c’est que cet institut grâce à la bourse Tocqueville permet à des jeunes de s’immerger aux Etats-Unis quelques jours.
    Si ce n’était que cela, en fait ce pourrait être un voyage d’agrément, sans doute bien mérité, mais selon votre article paru il y a un peu plus d’un an, ces jeunes se “retrouvent au cœur des think tanks et groupes de pression libéraux-conservateurs américains à Washington”. Et les jeunes boursiers Tocqueville en 2012 avaient rencontré Grover Norquist, le très influent patron de Americans for Tax Reforms, membre du CFR !!!!
    http://www.ndf.fr/general/04-02-2013/la-bourse-tocqueville-offre-un-voyage-detude-aux-etats-unis#.VEfVXpVxk9M

    Alors, faut-il s’en inquiéter ???
    Car si c’est pour rester dans la même mouise aucune raison de se réjouir !

  • Pascal63 , 22 octobre 2014 @ 19 h 57 min

    Merci pour ce complément d information. Une certaine prudence est toujours de rigueur.

  • Bof , 22 octobre 2014 @ 21 h 52 min

    1. L’IFP et la Bourse Tocqueville sont deux associations distinctes.
    2. Visiter les organisations conservatrices américaines n’a rien à voir avec des programmes progressistes ou libéraux-libertaires comme la French American Foundation.
    3. Les Lauréats de la Bourse Tocqueville n’y vont pas pour rapporter des idées anglo-saxonnes mais des méthodes professionnelles, pour être plus efficace.

    Conclusion : inutile de céder à l’angoisse.

  • anne charlotte Lundi , 23 octobre 2014 @ 8 h 04 min

    Et tant mieux pour les bonnes librairies ! En effet les gens prennent tout doucement mais surement ce réflexe de commander dans les trop peu nombreuses mais dynamiques librairies de notre milieu de pensée.

    Les ruptures de stock fréquentes chez l’éditeur, débordé aussi, les diffuseurs harcelés par les points de vente qui ne pouvaient réassortir leurs rayons et nos librairies, servies aprèes les grands marchands de papier… Mais :On Ne Lache Rien !
    Le Zemmour : http://www.livresenfamille.fr/p10170-eric_zemmour_le_suicide_francais.html

  • C.B. , 23 octobre 2014 @ 9 h 41 min

    Il est utile de connaître les positions de l’ennemi.
    Les jeunes qui partent ont l’esprit bien formé AVANT d’aller là-bas.

  • Jmpbea , 23 octobre 2014 @ 10 h 18 min

    Zemmour a bénéficié et bénéficie toujours d’un effet pervers merveilleux…74% des journalistes sont de gauche et fidèles a l’idéologie de leur école de non pensée, ont tenté d’attirer Zemmour dans un certain nombre de chausse trappes médiatiques….mais cet homme est incombustible et les essais de descente en flammes se sont avérés destructeurs…..pour ses contradicteurs..et lui ont apporté un surcroît de notoriété magistral, ces interviews lui ayant permis de développer ses arguments auprès du plus grand nombre….

  • lhemeu , 23 octobre 2014 @ 10 h 21 min

    C’est idiot , et çà ne lui plairait pas , mais je ressens quelque similitude avec Jeanne d’Arc !
    Prise de conscience , résistance , reconquête …………
    Je suis très sérieuse .

Les commentaires sont clôturés.