Réconciliation nationale, le nouveau parti politique d’Alain Soral et Dieudonné

Selon Médiapart, que le site Egalité et Réconciliation accuse d’avoir été informé par les services de renseignement français après avoir précisé que les statuts que s’est procuré le site d’Edwy Plenel n’étaient connus que de quatre personnes, l’humoriste Dieudonné et l’agitateur d’idées Alain Soral s’apprêtent à lancer une nouvelle formation politique qu’ils co-présideront et “préparent déjà une demande d’agrément auprès de la commission des comptes de campagne”. “Les deux hommes envisagent avec gourmandise l’éventualité d’une dissolution de l’Assemblée nationale, qui leur permettrait de concourir avant 2017 et de recevoir une part des financements dévolue aux partis en mesure de présenter des candidats dans 50 circonscriptions – à condition de dépasser 1 % des suffrages exprimés”, ajoute le site dont l’article est en accès payant. Pour se venger, Egalité et Réconciliation le reproduit in extenso.

Ce projet de création d’un nouveau parti intervient quelques semaines après ce que Soral appelle « la trahison de Chauprade » et alors que Dieudonné invoque depuis plusieurs mois à longueur de vidéos la nécessité de créer une véritable contre-société civile mais manifestement pas que. Selon Médiapart, “l’association de financement de Réconciliation nationale projette déjà de confier sa communication à son propre réseau de prestataires – la société Culture pour tous, façade de la maison d’édition de Soral, les Productions de la plume, qui gèrent les spectacles de Dieudonné, et les sites partenaires d’E&R –, et de lui faire bénéficier des remboursements légaux”.

Le site ajoute que “depuis quelques mois, cette nébuleuse profite d’une vague d’adhésions à l’association de Soral qui compterait aujourd’hui 12 000 personnes inscrites.” Un chiffre invérifiable même si tous les classements disponibles placent le site Egalité et Réconciliation dans les premiers sites français d’information et il ne fait aucun doute que Réconciliation nationale tentera de bénéficier de cette audience pour percer sur le plan électoral.

L’émergence de cette formation pourrait faciliter et achever le travail de dédiabolisation du Front national de Marine Le Pen.

Articles liés