Gérard Collomb dénonce le « terrorisme intellectuel » des Verts

« Je me suis toujours battu contre les Khmers rouges, je ne plierai pas aujourd’hui devant les Khmers verts ! », a déclaré mardi Gérard Collomb dans un entretien accordé au Parisien. Dénonçant l’attitude des « écologistes » dans l’accord conclu la semaine dernière avec les socialistes en prévision des élections législatives, le maire de Lyon s’est insurgé contre le « terrorisme intellectuel » des Verts. Selon l’édile, certains vont même jusqu’à demander « à lire les scénarios financés par Rhône-Alpes Cinéma – une de nos institutions culturelles – pour vérifier s’ils sont politiquement corrects ». Gérard Collomb dénonce également l’accord électoral conclu entre Les Verts et le Parti socialiste pour les élections législatives, accusant à demi-mot Martine Aubry d’avoir voulu évincer les partisans de François Hollande. « Un peu partout en France, les circonscriptions cédées aux écolos sont celles où les sortants, ou les mieux placés pour l’emporter, ont soutenu François Hollande à la primaire », a-t-il déclaré. « Tout est truqué d’avance », a conclu Gérard Collomb.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen