C’est dans “L’Obs”, évidemment : un individu dérangé juge que le pronom “iel” est aussi (!) le symbole de l’oppression patriarcale (“hiérarchie traditionnel”, “violence symbolique”, etc.)

C’est dans “L’Obs”, évidemment : un individu dérangé juge que le pronom “iel” est aussi (!) le symbole de l’oppression patriarcale (“hiérarchie traditionnel”, “violence symbolique”, etc.)

Le problème de la révolution, c’est qu’elle est par définition permanente et jamais assez révolutionnaire :

Les internautes hallucinent :

Que proposent les féminazis ? Eil ? Heil ?

Le gauchisme est bel et bien une maladie mentale.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *