Entre 10 500 (ministère de l’Intérieur) et 50 000 (organisateurs) manifestants à la Marche pour la Vie de dimanche

Entre 10 500 (ministère de l’Intérieur) et 50 000 (organisateurs) manifestants à la Marche pour la Vie de dimanche

Autres articles

4 Commentaires

  • Gisèle , 23 Jan 2017 à 19:51 @ 19 h 51 min

    AH aH ah !!….les bidouillages des vendus PS en matière de comptage les prennent à leur propre piège …
    Aux U.S.A ils ont les mêmes … et aussi piégés !
    C’est 50000 ! Radio PS ment ..radio PS ment …

  • Trucker , 24 Jan 2017 à 1:39 @ 1 h 39 min

    Bon c’est la manipulation de l’information par la manipulation du langage habituelle.
    Plusieurs milliers de personnes qui même si elles n’étaient pas 50.000 étaient plus que 9999….j’y étais pour le constater et quand bien même il y avait probablement moins de monde qu’en 2014….l’info de seulement plusieurs milliers était une sous-estimation volontairement manipulatoire.

    Bref une journaleuse vendue à la logique de mensonge du gouverne-ment socialauds.

  • Greg , 24 Jan 2017 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Bravo aux organisateurs de cette magnifique marche 2017 !
    J’ai toujours du mal avec les mélanges de genre ‘manif’ et ‘procession’ : Les deux sont nécessaires et les secondes plus belles et plus anciennes.
    Mais de même que mélanger le sucré et le salé est rarement heureux, le résultat est là peu harmonieux et – je trouve – peu convainquant voire contreproductif vis à vis du message qui est porté au monde via les médias quand on sait leur fascination pour la caricature.
    Il n’est pas interdit de rechercher la pertinence de l’effet et l’efficience du résultat : c’est même une obligation morale…

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 24 Jan 2017 à 19:35 @ 19 h 35 min

    Bizarre, comme c’est étrange… Ça fait quelques années que je ne crois plus les officiels, surtout depuis l’avènement du PS en 2012. Ah, les bidouillages par ci, par là, ça ne mange pas de pain. Bidouillage de chiffres même dans le comptage des électeurs à la primaire de gauche, bidouillage d’ailleurs vite éventé. Le pire ce sera le jour où (mais ne rêvons pas, juste une supposition) ils seront honnêtes dans leurs chiffres, plus personne, sauf quelques inconditionnels, ne les croira.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen