Christine Boutin, monarchiste ?

Ce samedi 17 mai à Paris avait lieu une grande procession en l’honneur de Saint Louis, dont nous fêtons cette année les 800 ans.

Lors de cette manifestation, ont pu être aperçus, parmi plus de 2 000 personnes, le prince Louis de Bourbon qui présidait la procession, la princesse Marie des Neiges de Bourbon-Parme, le lieutenant Pierre Murret-Labarthe, le comte de Beaumont-Beynac, le prince et la princesse de Bauffremont, Monseigneur Renauld de Dinechin mais également Xavier Lemoine ou encore Christine Boutin.

Cette dernière, interrogée par le site Vexilla Galliae, explique le sens de sa démarche : « Vous savez, je suis une femme politique, la France est républicaine donc je suis obligée, dans mon temps de passage sur Terre, de respecter les codes qui régissent mon pays. Mais moi, je n’ai jamais assumé la mort de Louis XVI et celle de Marie-Antoinette. » Elle confirme ensuite : « Je fais partie des citoyens français qui, discrètement, le 21 janvier, se rendent à la messe en mémoire de Louis XVI. »

Articles liés

23Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • labolisbiotifool , 23 mai 2014 @ 17 h 29 min

    On ne demande qu ‘ à la croire …
    Faudrait-il encore qu ‘ elle le prouve ?
    A moins qu ‘ elle prenne Sarko pour notre Monarque ? : )

  • elsebou , 23 mai 2014 @ 17 h 59 min

    Il y a tellement de monarchistes honteux qui n’osent pas le dire de peur du regard des autres alors pourquoi par Mme Boutin

  • PG , 23 mai 2014 @ 19 h 12 min

    Pourquoi pas ?
    Elle servi déjà deux monarques républicains : Chirac et Sarkozy. Elle sait déjà ce qu’est la révérence………

  • Alainpsy , 23 mai 2014 @ 20 h 04 min

    Elle fait aussi partie de ces “citoyens” qui, en tant que femme, sont allés en iran, le pays où l’on pend aussi les femmes, et elle y est allée avec un voile sur la tête, sans doute pour faire acte de soumission à la charia. C’est bizarre tout de même ces gens qui militent pour le droit à la vie et qui se couchent devant des systèmes qui assassinent leurs opposants.

  • eric-p , 23 mai 2014 @ 20 h 07 min

    Je ne suis pas certain de la sincérité de Madame Boutin.
    En ce qui me concerne, j’ai été républicain du fait de …l’endoctrinement intensif des masses
    à l’école ….avant de prendre conscience de certaines réalités:

    -En 1989, cdertaines voix ont réussi à briser la belle unanimité sur les vertus supposées
    de la “révolution française” en rappelant quelques faits:

    1-La terreur (1 million de morts)

    2-La période de la révolution (anarchique et délirante)

    3-La présence de “révolutionnaires” dont il n’y a pas franchement de quoi être fiers
    (Marat, Danton, Robespierre, Saint Just,Gracchus Babeuf,etc…)
    en examinant leur casier “psychiatrique” (Je n’ai pas peur de remettre en cause ces icônes
    qu’on nous présente comme “historiques” et donc apparemment intouchables.)

    Nous avons hérité de ce passé encombrant et les politiques n’ont manifestement pas eu
    le courage de montrer la révolution française pour ce qu’elle est en réalité:
    Une folie institutionnalisée.

    Je suis donc devenu progressivement royaliste ( prudent) et j’attends de voir des propositions sérieuses de leur part pour réunir les conditions qui permettront le retour d’un roi en France.
    La tâche sera difficile tant les français sont divisés…

  • Richard , 24 mai 2014 @ 7 h 46 min

    Je ne comprend pas ces gens qui cachent leurs sentiments monarchistes.
    Personnellement, je le suis et le revendique à haute voix. Lorsqu’on réfléchit bien à cette question, la France ne peut retrouver sa véritable UNITE, qu’ en ayant un roi à sa tête. ( Baptême de Clovis à Reims ) Tout le reste n’est qu’illusions et mensonges.

  • Boutté , 24 mai 2014 @ 7 h 52 min

    Pendant des années, étudiant parisien, je me suis rendu à Saint-Denis le 21 janvier . Ce sont les gros bras de la CGT locale qui faisaient comme une haie d’honneur pour nous permettre de pénétrer dans l’édifice des Rois .

Les commentaires sont clôturés.