Un ministre belge remet en place des clandestins irakiens qui exigent la lune

Un ministre belge remet en place des clandestins irakiens qui exigent la lune

Lors de la visite de Mouzalas à Lubbeek ce vendredi, Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et l’Immigration (N-VA), a été interpellé devant les caméras par un couple d’Irakiens, qui se plaignait des conditions de logement et de vie dans le centre d’accueil. Piqué au vif et irrité par le ton utilisé, Francken n’a pas hésité à leur répondre en anglais, rapporte 7sur7.be :

“Vous êtes arrivés par dizaines de milliers en quelques semaines. Donc, ce n’est pas facile pour le pays. Ce n’est pas facile pour l’opinion publique. Nous faisons beaucoup d’efforts. Nous essayons de donner un accueil humain. Un peu de gratitude s’il vous plaît…”

Sur sa page Facebook, Theo Francken est revenu sur l’incident. “Ce couple s’est manifesté d’une manière importune et impolie. Ils désiraient s’entretenir avec moi, et je leur ai dit que je leur consacrerais un peu de temps après la visite. Ils n’ont pas écouté et ont surtout cherché à attirer l’attention médiatique pour dénoncer la façon inhumaine dont ils sont accueillis à Lubbeek”, a-t-il commenté.

“J’étais bouche bée. Les conditions d’accueil à Lubbeek répondent parfaitement à tous les standards internationaux et à toutes les règles. Le personnel et les bénévoles font tout pour aider les demandeurs d’asile. Ils reçoivent 3 repas par jour, un lit, un bain, du pain et un accompagnement. Leurs enfants (55!) ont été placés dans les écoles à Lubbeek. Après 4 mois, ils peuvent travailler. J’ai réagi brièvement devant la presse, après la énième importunité”.

Autres articles

15 Commentaires

  • SELENE MAXIMA , 24 Mai 2016 à 17:33 @ 17 h 33 min

    Malheureusement dans notre cher pays PS-ISLAMISTE la presse subsidiée par ceux-la ne peut que lancer des cris d’orfraie, tandis que le simple citoyen approuve à 100%

Les commentaires sont fermés.