Festival de Cannes : avant… et aujourd’hui

Festival de Cannes : avant… et aujourd’hui

C’était mieux avant, non ?

Autres articles

5 Commentaires

  • Aaron , 23 Mai 2018 à 22:56 @ 22 h 56 min

    C’est donc devenu le festival des minables.

  • COLMAR , 24 Mai 2018 à 2:40 @ 2 h 40 min

    Le biz froid dans toute sa pourriture.

  • Ranguin , 24 Mai 2018 à 6:28 @ 6 h 28 min

    Avant, il y avait le sexe. Mais il se passait aux Iles de Lérins à l’abri des regards et les starlettes se faisaient “sauter” par les producteurs(hum) dans les fourrés. Cela e savait mais c’était le jeu.
    Aujourd’hui, les putes de tous poils sont sur le devant de la scène. On y fête le signe distinctif des islamistes sous le regard de Chimène des paparazzis.
    De moral, il n’y en avait pas beaucoup avant mais le vernis de la bienséance était solide<. Aujourd'hui, le vernis a disparu et la pourriture est visible.
    Il me semble que les Français doivent exiger la suppression de certaines subventions (qu'elles soient d'état , régionales, départementales, intercommunales et communales). En fait, en grande majorité, ce sont nos impôts qui partenty dans ce genre de cloaque.

  • Droal , 25 Mai 2018 à 7:36 @ 7 h 36 min

    D’après ce que j’ai compris le fringant jeune homme à gauche de Sophia Loren, au sourire vainqueur et à la vie opportune, a inspiré cette chanson ci, dans laquelle sont rapportés des propos peu amènes sur les gens du “Festival” d’aujourd’hui:

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=WOLjI6Tl8fo

  • Tonio , 26 Mai 2018 à 15:25 @ 15 h 25 min

    Festival de Cannes : hier comme aujourd’hui, c’est Sodome et Gomorrhe, mais cela ne surprend personne, c’est le “milieu” qui veut cela…ambiance !

Les commentaires sont fermés.