Mondialisation : Ipsos a refusé de faire le sondage

Questions « trop orientées » ou trop économiquement incorrectes ? Selon Challenges du 23 juin, le directeur général délégué d’Ipsos Brice Teinturier a refusé de réaliser un sondage sur la mondialisation commandé par le Manifeste pour un débat sur le libre-échange. “Les questions étaient trop orientées” explique Challenges… C’est finalement l’Ifop qui a réalisé le sondage publié le 16 juin selon lequel 84% des Français pensent que l’ouverture des Frontières a des effets négatifs sur l’emploi, 78% sur les salaires et 57% sur les prix.

Lire aussi :

> 2 salariés sur 3 considèrent la mondialisation comme une « menace »

Autres articles

2 Commentaires

  • K. , 23 Juin 2011 à 13:12 @ 13 h 12 min

    C’est pas à mettre au crédit de l’ipsos ça? (enfin, si c’est fait de manière systèmatique, et ca pause aussi la question de la neutralité du sondeur).

  • Eric Martin , 23 Juin 2011 à 13:34 @ 13 h 34 min

    Le débat est ouvert !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen