Patrons précaires

Michel Saudoux, patron d’une PME, a dû s’habituer à la visite des huissiers, qui lui réclament les 50 000 euros qu’il doit aux organismes sociaux. Plongée avec “Sept à Huit” dans le quotidien de ces entrepreneurs emportés par la crise qui luttent pour la survie de leurs entreprises :

Autres articles

1 Commentaire

  • JACKY4546 , 25 Juin 2012 à 11:31 @ 11 h 31 min

    Le fisc ferait bien mieux de s’intéresser un peu plus à tous les Noah et autres voleurs qui s’engraissent en France et qui vivent à l’étranger pour échapper à l’impôt que de faire tout pour couler les PME-PMI qui, elles, font tourner la machine. Et soyez certains que ce n’est pas Hollande qui va arranger les choses …

Les commentaires sont fermés.