Fête de la Musique : La Manif pour Tous malmenée par la Préfecture

“Alors que des centaines de groupes ont pu librement participer à la Fête de la Musique, celui de La Manif Pour Tous a été interdit d’expression musicale”, regrette l’organisation dans un communiqué.

“La Manif Pour Tous avait déposé il y a un mois, soit largement dans le délai nécessaire à sa bonne organisation, une déclaration d’évènement dans le cadre de la Fête de la Musique du 21 juin 2014. L’évènement musical prévu était exclusivement festif”, indique-t-elle.

“Hélas, les onze propositions successives de lieux faites par La Manif Pour Tous ont été refusées. La 12e proposition, acceptée par oral le 20 juin, a finalement été refusée quelques heures plus tard, sous prétexte de… manque de temps ! La Préfecture sachant pertinemment, en outre, que La Manif Pour Tous n’a plus de recours juridique possible devant le tribunal compte tenu du délais.”

“Alors que LMPT’Moov, l’orchestre de La Manif Pour Tous, s’était préparé à l’événement avec le mouvement des Gavroches, voilà l’évènement interdit ! (…) ‘Les centaines de milliers de citoyens sympathisants de La Manif Pour Tous seraient-ils des sous-citoyens n’ayant pas les mêmes droits que les autres ?’ s’interroge Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous.”

Cela fait longtemps que ce point ne nous interroge plus, tant la réponse est évidente. Notre question est plutôt la suivante : pourquoi demander son avis à la Préfecture ?

Autres articles

7 Commentaires

  • xrayzoulou , 23 Juin 2014 à 11:44 @ 11 h 44 min

    Ces cons des socialopathes, sont toujours aussi égaux à eux mêmes. On dit que la musique déstresse, et adoucit les mœurs.
    Ces gôchos me donne la nausée. Mais nous aurons bientôt notre revanche et ils auront des surprises.
    Bidochon au lieu de faire le pitre, devrait apprendre à chanter, cela nous changerait.

  • Gisèle , 23 Juin 2014 à 12:04 @ 12 h 04 min

    Il fallait venir en campagne !
    A Paris , vous prenez le bâton pour vous faire battre . Laissez les , ils ne valent pas le coup de leur tenir tête . Le meilleur des mépris , c’est le silence et la lutte cachée , comme le faisait la résistance du temps de la guerre .
    De toutes faons , la fête de la musique a un arrière goût franc- mac , comme la fête des mères .
    Hier nous fêtions la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie . Vous auriez du aller y chanter la gloire du Seigneur , qui vous aurait donné les grâces nécessaires pour lutter efficacement .

  • monhugo , 23 Juin 2014 à 14:57 @ 14 h 57 min

    Cette “Fête de la Musique” due au sieur Lang, qui nous casse les oreilles depuis 33 ans (déjà !) est très souvent une fête de la chienlit et de la “diversitude”. Pourquoi vouloir s’y associer ?

  • monhugo , 23 Juin 2014 à 15:34 @ 15 h 34 min
  • Pierre , 24 Juin 2014 à 9:05 @ 9 h 05 min

    Vous faites de Paris la capitale des cons. Pourquoi continuer à vouloir faire à Paris ce qui vous sera interdit ??? Faites le en Province où les Préfets seront aussitôt connus et flagellés par la population. Nous ne pouvons pas venir à Paris parce que cela revient cher et nous résistons autant que vous alors pourquoi nous ignorer ?

  • AURORE ANGELIQUE , 24 Juin 2014 à 9:10 @ 9 h 10 min

    POURQUOI DEMANDER A LA PREFECTURE?

    POURQUOI S’ASSOCIER A CETTE FETE DEBILE?

  • rorol , 24 Juin 2014 à 9:36 @ 9 h 36 min

    où est la justice? ils sont peut-être trop pâle, allez au soleil avant ça passera, mais sans brûler de voiture comme ceux qui sont bronzés,

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen