Les images choc de l’agression d’un policier gare du Nord qui se fait tirer comme un lapin après avoir tenté de protéger un passager

La scène remonte au mois d’avril 2011, gare du Nord à Paris. Trois jeunes âgés de 17 à 19 ans tentent de voler un quatrième en le menaçant avec un couteau. Sébastien, un policier qui rentrait chez lui après le service, intervient, sort son arme de service et leur dit d’arrêter. Violemment pris à partie, il se fait voler son arme. Sébastien s’enfuit et se fait tirer dessus, il est blessé. Les trois hommes sont renvoyés mardi devant la cour d’assises des mineurs pour tentative d’homicide. BFMTV s’est procuré les images de vidéosurveillance :

Autres articles

23 Commentaires

  • lombard , 23 Juin 2015 à 13:49 @ 13 h 49 min

    non point , pas d’ironie, si cela peut faire du bien de temps en temps en guise de soupape nos enfants nous demanderont ce que l’on aura fait d’autre !!!!
    merci d’aller voir rendeznousnosenfants.org
    c’est important et puis pifrance.org
    Bougez vous
    français
    seul nous, nous nous sortirons de ces problèmes nul ne le fera pour nous
    DEBOUT
    hélène

  • Alainpsy , 23 Juin 2015 à 14:19 @ 14 h 19 min

    Le plus beau dans l’histoire c’est que celui qui a tiré sur le policier comparaissait libre !!..oui libre…et qu’il est arrivé au procès avec 50 mn de retard !!!
    Quand on vous dit qu’ils se foutent carrément de notre gueule, et que notre justice les y aide particulièrement bien. N’est-il pas temps d’être brutal ?
    Ou bien sommes-nous tous socialo-maso-suicidaires ? A ce rythme on viendra bientôt les chercher en taxi. Il ne faut vraiment pas s’aimer, ou être complètement aveugle pour continuer à voter UMPS. On fabrique de puissants délinquants profondément renforcés dans leur sentiment de toute puissance. L’autre jour, j’écoutais un Psychiatre expliquer qu’il voyait arriver de plus en plus d’enfants de moins de 15 ans pour des viols, par exemple sur des femmes beaucoup plus âgées, et que les actes de violence étaient commis par ces mêmes jeunes sans la moindre trace ultérieure de regrets ou d’empathie…bien sur, belkacem a trouvé la parade, elle va leur faire apprendre l’arabe.

  • bygp , 23 Juin 2015 à 14:50 @ 14 h 50 min

    C’est triste mais ça démontre qu’ils sont mal formés, se faire retirer l’arme des mains c’est énorme… Ou alors leurs armes sont merdiques, qu’ils ajoutent des lames du type cutter autour du canon, on verra si les “djeuns” osent… ou encore mini-baillonette. Enfin bref, c’est soit un manque d’entraînement, soit un équipement pas adapté au combat urbain. Point.

  • bygp , 23 Juin 2015 à 14:53 @ 14 h 53 min

    D’ailleurs l’arme seule, même si le flic est un tireur d’élite, ça ne suffit pas, il leur faut une formation CAC urbain un peu plus solide, je sais même pas si ils font des stages commandos, j’en ai jamais entendu parler.

  • bygp , 23 Juin 2015 à 14:56 @ 14 h 56 min

    En Arabie, les flics patrouillent avec casque et fusil d’assaut en mode prêt à tirer au juger (modèles courts). C’est un peu plus dissuasif…

  • André , 23 Juin 2015 à 15:42 @ 15 h 42 min

    Je vais encore faire du rabâchage. Je ne fus jamais quasiment scolarisé et tout ça parce que ça coïncidait avec la seconde guerre mondiale et ensuite avec cette grande grève de 1948……Bref à 14 ans j’ai dû gratter la terre pour gagner 20 sous par jour……Cependant je fus un assoiffé de connaître, de posséder un savoir. Pour résoudre je me suis imposé des règles, des lois. Ainsi pour résoudre un problème de baignoire qui fuit ou pourquoi la tortue court plus vite que le lièvre je traçais des colonnes. A gauche les hypothèses, au centre le raisonnement pour obtenir la déduction, à droite mes conclusions……..Pour comprendre des événements idem. Poser des questions et y répondre. Qui, quoi, quand, comment, pourquoi? Remontons jusque la guerre d’Algérie puisque je l’ai vécue 24 mois avec un porte plume. La France commençait à papoter avec cette guerre qui n’en finissait pas….Bref De Gaulle y coupa court avec ses référunda….. 1962, la France recueille pus de un million de pieds noirs qui ont fui, plus les harkis que l’on alla même jusqu’à mépriser…….La France se retrouve avec un tôt de chômage hallucinant pour l’époque vu la population……1968, amènera son lot de chagrin. Le chômage ne se résorbait pas pas parce que la débâcle s’amorça, c’est à dire de qu’innombrables usines fermaient et d’autres qui se délocalisaient en catimini. Cependant , très peu de temps après de décès de Charles De Gaulle, tous les ans arrivaient des cargos pour amener entre 150 et 300 milles maghrébins. Drôle de situation. Et pourquoi spécifiquement des musulmans ? Ces maghrébins une fois sur place se multiplient comme des lapins (souvenez-vous en Australie, pour adoucir le tsunami Oryctolagus cuniculus, fut inventée la myxomatose). Malgré cela, malgré toute cette multiplication, continuent à nous arriver 200 à 300 milles musulmans chaque année…. Les politiques ne vous diront jamais la vérité. Il y a en France entre 7 et 10 millions de chômeurs. Mais à quoi servent tous ces chômeurs musulmans, mis à part d’être des parasites ? Vous saurez tout, mais vraiment tout au prochain épisode dès que s’enclenchera l’insurrection. En attendant j’ai posté une compil sur mon blog:

    http://france.libre1.overblog.com/2015/06/devenir-islamophobe.html

  • ikabroub , 23 Juin 2015 à 19:15 @ 19 h 15 min

    EN 2011 !? Le mec travaille comme un ouf pour être policier, sert la France, touche une paye de merde, paie ses impôts, risque sa vie pour un inconnu, et il a quoi en échange ? Une balle dans le cul et un “patientez s’il vous plait” ! Ce mec est un Héros moderne. La justice en France est en profonde léthargie, messieurs les vilains profitez ! Comment je péterais un câble si j’étais flic. Ce genre d’affaire doit être classée en 2sc.

    J’ai une proposition : en prison ils font quoi ? ils jouent à la play, regardent la télé, font de la pâtisserie, jouent au foot, du trafic, de la musculation peut-être ?
    Et puis quoi encore, on devrait les OBLIGER à la dictée toute la journées, à s’exprimer correctement, à lire des textes (pas de la merde, je parle de littérature). “La vie de ma mère”, “Mon gars”, “franchement t’as vu”, “poto”, “mon frère”, vous voulez faire quoi de ça ? Rien, retour à la case départ, retourne crever dans ta cité et foutre ta merde partout.

    Que Le Socialo-libertaire vienne pas péter avec ses grands mots “liberté”, “libre arbitre”, “ouais mais tu vois ils sont dans des quartiers difficiles, les parents tout ça, ils n’ont pas d’autre issues que la délinquance” FAUX. J’espère qu’un jour toi ou tes enfants se feront dépouiller comme des merdes, histoire que tu redescendes sur Terre. Ils ne savent pas ce qu’est vraiment la signification de “être libre” et ce genre de phrase c’est justement les prendre pour des moins que rien et les enfoncer encore plus. Ce sont des hommes, et les hommes ça s’éduque !

    Imagines toi, pauvre délinquant qui ne sais pas aligner trois mots sans un “t’as vu”, “wesh”, “frère”, “woulla”, “kiff”, “sur la vie”, “meuf” “la vérité”, “ma gueule”, “teuf”, “teille”, “ta mère”, “pute”, “tons”, “ralouf”, “keuf”, “gourère”, “salope”, “poto”, “cousin” “gros”, sans cracher partout, tout de suite étiqueté comme banlieusard : tu sors de prison, tu t’exprimes beaucoup mieux qu’à ton entrée, tu écris parfaitement bien, sans aucune faute, droit, discipliné, tu sais maintenant faire quelque chose, quelle fierté, quelle liberté !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen