Une révolution conservatrice à l’Éducation nationale ?

Une révolution conservatrice à l’Éducation nationale ?

Natacha Polony et François Durpaire étaient les invités de Jacques Sapir sur Radio Sputnik vendredi 23 juin 2017 :

Autres articles

4 Commentaires

  • Céline , 23 juin 2017 @ 23 h 08 min

    Mais qu’est-ce que raconte Natacha Polony ?
    Je viens de faire le master en éducation (master MEEF), obligatoire pour enseigner, et dans les programmes, il est bien dit que l’écriture et la lecture sont liés.

  • marie , 24 juin 2017 @ 10 h 54 min

    Retour aux fondamentaux ? Je suis POUR à 100%…. Il y a du pain sur la planche….

  • Sacha P , 24 juin 2017 @ 11 h 16 min

    L’instruction à l’école primaire est effectivement fondamentale . La poursuite des études ne peut s’effectuer correctement si les bases de l’écriture , de l’écriture et de l’arithmétique ne sont pas assimilées lors de l’entrée au collège . Il faudra donc mieux former les instituteurs et mieux les rétribuer .

  • Jo , 26 juin 2017 @ 20 h 49 min

    L’école n’est PAS obligatoire malgré le mensonge populaire, c’est l’instruction qui l’est, ce qui est très différent.
    On sait que l’enfant apprend bien mieux en lui laissant la liberté de choisir lui-même ses activités et apprentissages selon ses centres d’intérêts à travers les apprentissages autonomes et informels.
    L’école du 3ème type de Bernard Collot démontre très clairement l’efficacité de cette approche très différente du formatage industriel que l’on a reçus durant notre enfance et qui est difficile à remettre en question. Mais dans ces écoles il y a 100% de réussite et les enfants et jeunes qui en sortent ont bien plus d’aptitudes et de connaissances que les écoliers. Les élèves avancent à leur rythme sans pression ou peur, dans la joie et l’enthousiasme, que demander de plus ? Plus de programme, de note, d’emploi du temps ou de niveaux, rien d’imposer par la peur ou la force à l’enfant.
    C’est scientifiquement fondé et prouvé, appliqué depuis de nombreuses années dans d’autres pays notamment anglophones. Et non, cela ne fait pas d’eux des enfants rois, au contraire.
    Il est urgent de transformer l’école efficacement et cela passera forcément par les apprentissages autonomes et informels.

    http://education3.canalblog.com/pages/l-ecole-du-3eme-type–c-est-quoi–/29862870.html

Les commentaires sont fermés.