1,1 million d’euros

Un Rwandais et un Camerounais soupçonnés d’avoir fabriqué 1,1 million d’euros de fausse monnaie ont été arrêtés… à Athènes. Ironie du sort, c’est la police grecque qui a annoncé avoir procédé à l’interpellation des deux suspects. On savait que la République hellénique manquait de liquidités mais cela ne l’empêche pas d’être ferme envers ceux qui badinent avec l’argent. Les deux hommes devraient être déférés devant le parquet d’Athènes ce samedi.

Articles liés