La LDJ a été (théoriquement) dissoute et interdite en France

en 2003 :

Association : LIBERTE DEMOCRATIE ET JUDAISME (L.D.J.).
No de parution : 20030029
Département (Région) : Paris (Île-de-France)
Lieu parution : Déclaration à la préfecture de police.
Type d’annonce : ASSOCIATION/DISSOLUTION

Déclaration à la préfecture de police. LIBERTE DEMOCRATIE ET JUDAISME (L.D.J.). Siège social : 2 bis, rue Dupont-de-l’Eure, 75020 Paris. Date de la déclaration : 14 juin 2003.

Reste à comprendre comment il est possible que ses militants s’entraînent dans des locaux appartenant au ministère de l’Intérieur

Autres articles

4 Commentaires

  • Psyché , 24 juillet 2014 @ 9 h 00 min

    Quelqu’un pourra-t-il nous expliquer comment un mouvement activiste violent, à fortiori illégal et dissout, puisse entretenir une relation aussi fusionnelle avec les services de l’état, police, CRS et ministère de l’intérieur ?
    N’est-il pas là pour accomplir quelque basses oeuvres à l’avantage d’une seule communauté ?
    En sommes, que se cache-t-il à “l’intérieur” ?

  • ljean59 , 24 juillet 2014 @ 18 h 41 min

    La LDJ est une copie conforme de la Gestapo. Ils savent de quoi ils parlent le juifs.
    Ils ont combattu le nazisme, ils appliquent ses méthodes.

  • benouze , 24 juillet 2014 @ 18 h 57 min

    Avez vous déjà lu la biographie de monsieur Valls et vous avez du entendre et lire sur ce site et dans certains médias que monsieur Valls se dit marier à vie avec Israël.Voilà tout s’explique.par contre je me demande pourquoi NDF ne divulge pas ces renseignements au peuple français par autre moyen comme pour le cas des femen avec leur entrainement dans un local d'”une municipalité parisienne.

  • anonyme , 24 juillet 2014 @ 20 h 09 min

    Il est ici question de LIBERTE DEMOCRATIE ET JUDAISME. Aujourd’hui, LDJ signifie LIGUE DE DEFENSE JUIVE…

    …Parle-t-on bien de la même chose ?

Les commentaires sont fermés.