Tim Kaine et l’avortement

Tim Kaine et l’avortement

Le colistier d’Hillary Clinton, le futur vice-président des Etats-Unis si la candidate démocrate l’emportait à l’automne prochain, fait partie de l’aile modéré du parti de l’âne. Catholique et personnellement opposé à l’avortement, il prône un statu quo global concernant la législation nord-américaine (qui est en fait une jurisprudence de la Cour suprême). “J’ai une position personnelle catholique traditionnelle mais je soutiens fortement le fait que les femmes doivent décider elles-même et que l’Etat ne doit pas interférer dans ce choix”. D’où son soutien à l’arrêt Roe vs Wade de 1973. Une position difficilement défendable : soit l’avortement est un meurtre comme le dit le bon sens, soit il ne l’est pas (et dans ce cas, pas de raison d’y être hostile, y compris à titre personnel). Toutefois, Kaine a défendu certaines restrictions légales à cet acte, comme l’accord parental obligatoire pour les jeunes femmes mineures qui souhaiteraient avorter ou l’interdiction du répugnant avortement tardif dans le cas où la vie de la maman n’est pas en danger. En tant que gouverneur de Virginie, Kaine a soutenu des programmes scolaires enseignant l’abstinence et la contraception. Il a plusieurs fois souligne la nécessité de réduire le nombre d’avortement et s’est prononcé en 2012 pour le droit des employeurs à ne pas financer la contraception de leurs salariés. Comme sénateur, Kaine est très bien noté par Planned Parenthood et le groupe pro-mort NARAL. Le National Right to Life Committee lui a accordé un zéro.

Autres articles

2 Commentaires

  • Jeanne , 24 Juil 2016 à 21:22 @ 21 h 22 min

    Selon le site Breitbart, il serait en cheville avec des islamistes…
    http://www.breitbart.com/2016-presidential-race/2016/07/23/clinton-vp-pick-tim-kaines-islamist-ties/

  • eric-p , 25 Juil 2016 à 10:58 @ 10 h 58 min

    “Le National Right to Life Committee lui a accordé un zéro.”

    Tout à fait normal de la part d’un catholique opportuniste probablement en cheville avec
    les franc-maks (une spécialité dans ce pays).
    Les ” vrais catholiques” (y en-a-t-il encore ???) ne se laisseront pqs abuser par ses discours
    pseudo-consensuels de catholique de carnaval.
    Les mesures à priori catholiques prises durant son mandat de sénateur ne sont en réalité que des mesurettes destinées à tromper le peuple chrétien.

    Rien que les mesures visant à soutenir la contraception devraient normakement lui valoir l’excommunication ipso-facto…

Les commentaires sont fermés.