Charlotte Gainsbourg a souffert que ses parents (Serge Gainsbourg et Jane Birkin) ne lui donnent pas plus de règles

Dans un entretien au Figaro Madame, l’actrice déclare à propos de son enfance : “Je rêvais qu’on me fixe des règles, que mes parents m’im­posent des horaires de coucher, qu’ils me demandent si j’avais fait mes devoirs.” Et d’ajouter “Je mentais (à mes amis) pour faire croire que j’avais une vie normale. Tous les enfants rêvent d’avoir une vie normale, non ? Chez nous, ce n’était pas tout à fait normal !” Celle qui est aujourd’hui une grande actrice se souvient de son année du bac : “J’avais mis un point d’hon­neur à le passer. Et puis, aller à l’école toute l’an­née, cela me donnait une excuse pour ne pas faire de promo­tion pour les films que j’ai­mais tour­ner pendant les vacances.”

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marie france , 23 août 2015 @ 11 h 55 min

    elle s’en sort bien ,bien que “libre” elle a eu la tendresse de ses deux parents ,c’est pour celà qu’elle peut donner son analyse aujourd’hui,elle nétait pas en désespérance pardon :n’était

  • greg , 23 août 2015 @ 12 h 29 min

    La pauvre …

  • Vercingetorix , 24 août 2015 @ 10 h 51 min

    On l’on voit les limites de la culture bobo…

  • Charles Martel , 24 août 2015 @ 16 h 44 min

    Pour une qui s’en sort bien, combien y en a-t’il qui plongent ? Dans une famille avec un enfant, la statistique n’est pas très facile… Mais pour se rendre compte des dégâts, il suffit d’étudier le parcours et la situation actuelle des enfants de certains “soixantuitards” passé aujourd’hui à la politique : eux non plus n’ont pas dû avoir beaucoup de références…

  • petrel68 , 24 août 2015 @ 17 h 38 min

    oui enfin c’est le cas général quand-même , d’être aimé par ses parents … seulement la plupart des parents “aiment mal, aiment trop” comme dirait Brel .. un enfant a besoin de se sentir guidé et protégé par la fermeté de ses parents, et souffre effectivement d’une trop grande liberté ! l’enfant “roi” est un désastre

  • whynot , 27 août 2015 @ 19 h 41 min

    C’est compréhensible et ça s’appelle de la psychologie pour les cyniques qui ricanent en disant ; “Pauvre petite fille riche!”. Charlotte gainsbourg n’est pas du genre humain comme nous tous? Comment pourrait-elle nous imiter en tant qu’actrice si elle n’avait pas la même sensibilité et les mêmes besoins que n’importe qui? Elle n’a pas le droit d’avoir ou d’avoir eu des ressentis, des frustrations, des états d’ame comme tout un chacun? C’est stupide de réagir de cette manière. Elle dit au contraire la nécessité du cadre et des repères pour les enfants!

Les commentaires sont clôturés.