Si Cazeneuve traitait l’extrême droite comme l’islamisme, voici quel serait son discours…

Discours du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, suite à l’arrestation de Martin O., jeune breton proche des milieux d’extrême-droite, qui a ouvert le feu à l’arme de guerre dans un train Thalys avant d’être maîtrisé par des soldats américains en permission.

« Mes chers compatriotes,

Tout d’abord, et avant tout, je tiens à assurer de tout mon soutien les victimes de cet acte barbare et à féliciter les courageux jeunes soldats américains qui ont su se montrer dignes de leurs aînés, infatigables combattants de la démocratie à travers le monde.

Ceci étant dit, je tiens, avec la plus extrême vigueur, à inviter tous nos compatriotes, légitimement choqués par cet attentat misérable, à ne pas succomber au mal mortifère de l’amalgame et de la généralisation. Martin O. n’est en effet nullement représentatif de ce qu’est réellement l’extrême-droite, la vraie extrême droite porteuse de valeurs humanistes, doctrine de paix et d’amour. D’ailleurs la plupart des représentants de l’extrême-droite de France ont condamnés, immédiatement et vigoureusement, cet acte insensé perpétré par un individu isolé et probablement déséquilibré. Le geste fou de Martin O. ne doit en aucun cas porter préjudice ou rejaillir sur des millions de gens d’extrême-droite qui sont des citoyens paisibles, honnêtes et travailleurs, porteurs d’un véritable amour de la France. L’extrême-droite fait partie intégrante de la République et se sent également blessée lorsque la communauté nationale est agressée. C’est pourquoi j’invite à la plus grande vigilance vis à vis de certains diviseurs, certains esprit manipulateurs qui cherchent à fomenter la discorde entre les français et souhaiteraient que l’on stigmatise l’ensemble de l’extrême-droite au nom de cet événement tragique. N’oublions jamais le nombre de français d’extrême-droite qui sont morts pour la France et pour construire sa prospérité!Tout au contraire, il faut continuer nos efforts pour intégrer plus complètement et plus justement l’extrême-droite à notre société. C’est pourquoi tous les moyens doivent être mis en œuvre pour faciliter et encourager le développement de l’extrême-droite sur notre sol, notamment en multipliant la construction de lieux de cultes d’extrême-droite, en augmentant le nombre de menus d’extrême-droite dans les cantines scolaires et en améliorant la représentation et la visibilité de l’extrême-droite au sein de toutes les instituions nationales. Voilà quelle sera la meilleure réponse aux semeurs de haine et de division ! Je vous remercie. »

Source : A moy que chault!

Autres articles

26 Commentaires

  • borphi , 23 Août 2015 à 20:19 @ 20 h 19 min

    Bien vu !!!

  • Trahi , 23 Août 2015 à 20:26 @ 20 h 26 min

    Nous en avons déjà eu des ministres TRAITRES, mais des comme lui, JAMAIS. Terroriste fiché par la DGSI service sous contrôle même du ministre et lui doute de l’identité du personnage. Moi je ne doute plus de ce vendu TRAITRE de la patrie FRANCE.

  • Sirius , 24 Août 2015 à 0:14 @ 0 h 14 min

    C’est Cazeneuve dans son premier communiqué qui avait déclaré que le terroriste était “français” (deux fois)…eh ben non,pour le coup il est marocain!Grossière faute ou propagande du ministre de l’intérieur doublée d’une insulte aux français,que fait ce monsieur à un poste qui le dépasse totalement?

  • frannot , 24 Août 2015 à 7:30 @ 7 h 30 min

    Bra-vo! Et là, ce serait vrai!
    Et pour intégrer les patriotes bretons, cochon breton à tous les repas dans les cantines.

  • Trahi , 24 Août 2015 à 8:17 @ 8 h 17 min

    Il n’a pas été choisi par hazard, bien au contraire. Chaque ministre socialiste est mis en place pour réaliser une tache. Que pensez vous de Taubira, Belkasem et du petit dernier ministre du travail, ou nos bons ministres des finances d’hier et d’aujourd’hui… La bande qui continue la “sap” de la nation FRANCE….Voilà pourquoi ils ont été choisi.

  • biquette83 , 24 Août 2015 à 9:26 @ 9 h 26 min

    Je me suis régalée en lisant cet article. Si seulement……..

  • champar , 24 Août 2015 à 9:27 @ 9 h 27 min

    @ Pacific

    Il me semble que vous avez parfaitement raison mais, mais … Si l’auteur avait vraiment développé le titre il tombait sous le coup des lois scélérates sanctionnant la liberté d’expression !
    D’où l’usage de l’ironie en traitant la question à l’envers.

    Pour la liberté d’expression nous en sommes au niveau des pays de l’est de l’époque soviétique avec la presse officielle stipendiée et l’autre expression, libre elle, qui doit manoeuvrer pour passer entre les gouttes de la répression.
    Le titre que vous proposez est exact mais n’aurait pas attiré autant qu’un titre qui parait provocateur …

    Rappel de l’époque soviétique : En regardant la “Pravda” de l’époque, les russes ne lisaient pas le contenu des articles sans aucun intérêt mais le nombre de fois que telle ou telle personnalité était citée dans l’article; nombre codifié en fonction du “grade” dans l’appareil soviétique. Si la personne était cité 10 fois au lieu de 15 c’est qu’elle commençait à perdre de l’influence si le nombre était 5 c’était la disgrâce qui précède la destitution.

    Il y a toujours moyen de s’informer même avec la pire désinformation il suffit de regarder ce qui est occulté, contradictoire, ou remarquer les variations dans les “astuces” du système. Très utile actuellement, avec un avantage c’est qu’internet permet encore de mettre en commun des remarques qui seraient resteraient limitées sans ce medium.

Les commentaires sont fermés.