Sénatoriales : et si les « grands électeurs » montraient l’exemple ?

Richard Bertrand refait parler de lui. Le turbulent conseiller municipal MoDem de Poissy, « grand électeur » aux élections sénatoriales de dimanche, signale dans un communiqué avoir “reçu un dossier complet accompagné d’un « état de frais et indemnités » qui [lui] propose de [lui] rembourser un forfait de 15,25 euros + une participation à [ses] frais de transport (environ 15 euros)”. “Dans une période où l’état cherche à faire des économies en mettant en place un plan de rigueur, nous, élus de la république, devons montrer l’exemple”, commente le Président des Centristes des Yvelines qui “demande à chaque « grand électeur » de refuser cette indemnité”. Richard Bertrand évalue “l’économie” à 50 000 euros “rien que sur le département des Yvelines”

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Roman Bernard , 23 septembre 2011 @ 11 h 58 min

    L’économie à faire, ce serait surtout de réduire l’indemnité des 348 sénateurs (et leur nombre), qui touchent chacun 11 976 € nets par mois. 348 x 11976 = 4 167 648 €…

  • Soulat Michelle , 23 septembre 2011 @ 15 h 24 min

    je suis d’accord avec Roman Bernard pour réduire l’indemnité des sénateurs, ainsi que celles des députés d’ailleurs. L’exemple devrait venir ‘d’en haut’.
    Mais c’est déjà un acte citoyen de refuser l’indemnité pour les élections sénatoriales. Bravo!

  • Jean Spiri , 23 septembre 2011 @ 19 h 46 min

    Bonjour,
    J’ai pour ma part proposé il y a déjà deux semaines que les grands électeurs reversent leur indemnité àd es associations locales, le must étant de refuser l’indemnité ET d’en profiter pour faire un don !
    http://jeanspiri.typepad.fr/blog/2011/09/appel-%C3%A0-tous-les-grands-%C3%A9lecteurs-des-hauts-de-seine-faites-don-de-vos-indemnit%C3%A9s-forfaitaires-de-vo.html

  • Moulin Georges , 24 septembre 2011 @ 2 h 54 min

    L’exemple vient d’en haut. Mais l’âppat du gain continura à dominer les sénateurs et les grands électeurs qui penseront en premier à leur porte-feuille.

  • Delort Jean Yves , 24 septembre 2011 @ 12 h 45 min

    Je trouve que c’est la proposition démagogique par excellence. Certains élus vont passer près d’une journée, faire près de 200 kilomètres pour un vote à la préfecture et l’on voudrait qu’ils paient ça de leur poche. Pourquoi les élus seraient la seule activité où quand on se dépense pour la collectivité il faut tout payer de sa poche. Les bénévoles d’une association ont souvent leurs frais remboursés et cela est normal.De telles propositions démagogiques ne serviront qu’à détourner des gens de s’intéresser à la vie politique.

  • Roman Bernard , 25 septembre 2011 @ 0 h 26 min

    Les bénévoles d’une association ont souvent leurs frais remboursés et cela est normal.

    S’ils sont remboursés avec de l’argent public, non.

  • Jean Murcia , 25 septembre 2011 @ 10 h 01 min

    S’ils ne gagnaient que 11 976 € nets par mois.
    Rares sont les sénateurs à vivre dans la pauvreté. Leur mutuelle, leur retraite, leurs avantages, etc… leur permettent de vivre grassement avec l’argent public.
    Qu’ils donnent l’exemple!
    Richard Bertrand fait, là une proposition très intéressante.

Les commentaires sont clôturés.