Mais que payait Thévenoud ?

On savait déjà que Thomas Thévenoud ne payait pas ses impôts, le loyer de son appartement parisien, les amendes de sa voiture de fonction, le kiné pour ses enfants, on apprend ce mardi qu’il ne réglait pas non plus ses factures d’électricité : EDF Bourgogne a lancé, il y a quelques semaines, une procédure de recouvrement pour “incidents de paiement” à l’encontre du député socialiste de Saône-et-Loire. Un contentieux qui, là encore, porterait sur plusieurs années de notes non réglées…

Autres articles

17 Commentaires

  • hesteban , 23 Sep 2014 à 14:39 @ 14 h 39 min

    Plusieurs années … EDF devrait expliqué comment on peut en arriver là. Je ne suis pas sûr qu’un citoyen lambda reste très longtemps sans coupure générale dans le cas de factures d’électricité impayées !!

  • Catholique & Français , 23 Sep 2014 à 21:04 @ 21 h 04 min

    Vous êtes trop curieux, monsieur Hesteban. Un p´tit contrôle fiscal, ça vous dirait, monsieur Hesteban ? Vous, savez, j’ai les bras longs et beaucoup de relations, monsieur Hesteban !

  • pas dupe , 23 Sep 2014 à 21:13 @ 21 h 13 min

    Singulière altération de devoir !

  • xanpur , 23 Sep 2014 à 21:52 @ 21 h 52 min

    Mais que voulez-vous, on peut pas lutter contre une phobie

  • margouilla , 23 Sep 2014 à 23:29 @ 23 h 29 min

    ça c’est bien la France des socialos ,si tu a la carte du parti tu est a l’abri de toutes les emmerdes !!!

  • Gisèle , 23 Sep 2014 à 23:40 @ 23 h 40 min

    Et combien d’ encartés dans son cas ???? ( de tous bords )
    Et combien de détenteurs de ” pouvoir ” dans ce cas ??? car enfin .. Ps , UMP , PC .. etc … les sirènes tentatrices chantent bien de la même façon à leurs oreilles non ?

  • champar , 24 Sep 2014 à 0:25 @ 0 h 25 min

    Qu’est ce qu’il payait ?

    Il se payait notre tête comme tous les politiciens véreux en nous donnant des leçons de “morale” en plus !
    Tous ces politiciens truands qui disent qu’il ne faut pas s’allier avec le “diable” ont généralement été condamnés à de la prison pour détournement de fonds (ou l’ont échappé de peu pour certains).
    Ils craignent peut-être que le “diable” ne les laisse plus faire alors qu’entre copains voleurs de gauche ou de droite il y a toujours moyen de s’arranger.

    La libération approche, les collabos vont payer.

Les commentaires sont fermés.