Lech Walesa : “Je regarde les réfugiés à la télévision et je remarque qu’ils ont l’air mieux que nous. Ils sont bien nourris, bien habillés et peut-être même plus riches que nous”

L’ancien président polonais et leader du mouvement Solidarité, Lech Walesa, met en garde l’Europe contre le risque de voir les migrants pratiquer des décapitations sur le vieux continent.

« La Pologne et l’Europe ont de quoi s’inquiéter de l’afflux de migrants. Ils viennent de pays où des gens sont décapités. Il va nous arriver la même chose », a déclaré à des journalistes israéliens l’ancien dirigeant polonais.

« C’est un véritable problème. Si l’Europe ne ferme pas ses frontières, des millions de migrants vont venir ici et ils n’hésiteront pas à imposer leurs coutumes, y compris les décapitations. », a poursuivi le Prix Nobel de la Paix de 1983.

« Les Polonais ont de maigres pensions, de bas salaires et des appartements insalubres. Je regarde les réfugiés à la télévision et je remarque qu’ils ont l’air mieux que nous. Ils sont bien nourris, bien habillés et peut-être même sont plus riches que nous », a-t-il déploré.

Articles liés

48Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 23 septembre 2015 @ 14 h 17 min

    Oups, Walesa va se faire mal voir en France, ainsi que la plupart des hommes politiques polonais qui quittent soudain nettement l’eurobéatitude. BHL ne pourra plus les citer en exemple pour agrémenter ses discours anti-russes anachroniques. D’ailleurs, à part la Hongrie et la Croatie, silence radio sur la position des pays de l’Est (pourtant ici tous du même avis) sur nos antennes…

  • lepeuplier , 23 septembre 2015 @ 15 h 00 min

    Un grand homme clairvoyant et objectif.

  • lepitt , 23 septembre 2015 @ 15 h 36 min

    Il faudrait à l’Europe plusieurs Lech Walesa, plusieurs Vladimir Poutine ou plusieurs Viktor Orban pour que nos nations soient correctement dirigées…

  • ranguin , 23 septembre 2015 @ 16 h 03 min

    Pourvu que l’échéance de 2017 ne soit pas trop éloignées.

  • DAISY , 23 septembre 2015 @ 16 h 25 min

    C’est la réflexion que nous nous sommes faits. Les hommes ont des barbes bien entretenues, des vêtements propres, des smartphones dernière génération… Ils sont largement majoritaires (très peu de femmes et d’enfants qu’ils ont laissé au pays aux mains de DAECH). Ils sont en pleine force de l’âge… Que viennent-ils faire en Europe plutôt que de sauver leur patrie ? Nos dirigeants ne se posent même pas la question, ils n’ont aucune vision à long terme.

  • JPSEVIGNE , 23 septembre 2015 @ 17 h 26 min

    Je ne peux qu’être d’accord avec lepitt.
    Nous pouvons regarder autour de nous, à la recherche d’un quelconque homme de courage et hélas, rien.

  • JPSEVIGNE , 23 septembre 2015 @ 17 h 30 min

    Comment voulez-vous que nos pseudos dirigeants se posent des questions, puisque pour eux la France n’a pas d’antériorité.

    Nos petits enfants sauront qui les a obligés à se soumettre aux gentils migrants.

Les commentaires sont clôturés.